Ecoutez Radio Sputnik
    Des astéroïdes

    Les chercheurs ont découvert des «diamants spatiaux» d’une planète disparue

    CC0 / UKT2
    Insolite
    URL courte
    2120

    Les chercheurs ont découvert une preuve de l’existence de grandes planètes au début de l’évolution du Système solaire qui ont ultérieurement disparu. Il s’agit de diamants spatiaux issus d’un astéroïde rare qui a frappé le Soudan en 2008.

    Un groupe de scientifiques suisses, français et allemands a analysé un diamant spatial découvert dans le fragment d'une uréilite (un type rare de météorite pierreuse) qui était tombé en 2008 dans le désert de Nubie, au Soudan. Les résultats de leur recherche ont été publiés dans la revue scientifique Nature Communications.

    Les spécialistes ont précisé que ce diamant avait environ 4,55 milliards d'années. Sa composition et sa morphologie montrent qu'il a été formé sous haute pression (environ 20 giga pascal). Selon les chercheurs, cela peut signifier qu'il s'est dissocié d'une protoplanète dont la taille était entre celle de Mercure et celle de Mars.

    «Cette recherche fournit des preuves irréfutables que la formation-parente de cette uréilite a été l'une de ces grandes planètes "perdues" avant qu'elle n'ait été détruite suite à une collision», précisent les auteurs de l'article.

    Bien qu'il s'agisse de la première preuve matérielle que de telles grandes planètes aient existé au début du Système solaire, leur existence a déjà été envisagée par des modèles de formation des planètes.

    Lire aussi:

    La France s'exprime sur la saisie d'un navire britannique par l'Iran
    Téhéran explique les raisons de sa saisie du pétrolier britannique
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Tags:
    diamants, astéroïde, Système solaire, Suisse, Soudan, France, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik