Insolite
URL courte
770
S'abonner

Des scientifiques américains ont déclaré que le contrôle d’un ferment responsable de la réparation des chromosomes était susceptible d’arrêter le vieillissement et de prévenir le développement des cancers. Ils ont réussi à étudier sa structure afin d’élaborer des médicaments pouvant rendre possible ce contrôle.

Des chercheurs de l'Université de Californie ont réussi à décrypter la structure du ferment de la télomérase capable d'ajouter des télomères aux extrémités des chromosomes ce qui pourrait ralentir le vieillissement des cellules. Leur étude a été publiée dans la revue scientifique Nature.

D'après eux, la description détaillée de ce ferment pourrait permettre de mettre au point des médicaments susceptibles de ralentir, voire d'arrêter, le processus du vieillissement.

Les scientifiques expliquent que notre âge biologique dépend de la capacité de nos cellules à se réparer, l'activité de la télomèrase contribuant à ce processus. Ce ferment est très actif dans les cellules cancéreuses ce qui expliquent leur résistance.

Le contrôle de l'activité de la télomèrase peut donc en théorie permettre de ralentir le vieillissement et de prévenir la multiplication des cellules cancéreuses.

Auparavant, la mise au point des médicaments permettant de contrôler la télomérase avait été freinée par le manque de connaissances sur la structure de ce ferment.

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Confinement à Dunkerque et dans sa région dès ce week-end
Rouée de coups par trois femmes pour avoir demandé l’arrêt d’une fête à 7h du matin
Moscou propose à l’ambassade de France le vaccin Spoutnik V, la mission diplomatique réagit
Tags:
télomères, vieillissement, médicaments, chercheurs, cancer, Université de Californie, Californie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook