Ecoutez Radio Sputnik
    Un revolver

    Adieu, les armes! Les emojis revolver font place aux pistolets à eau (images)

    CC0 / pixabay
    Insolite
    URL courte
    361

    C’est désormais officiel: Microsoft, Google et Facebook ont remplacé les emojis revolver sur leurs plates-formes par un pistolet à eau.

    La société Apple a été la première plateforme à lancer cette tendance en 2016, suivie dans la foulée par les sociétés Samsung et Twitter. Apple avait auparavant subi des pressions de la part du groupe New Yorkers Against Gun Violence, appelant la société à retirer les emojis revolver de sa plate-forme en tant que condamnation symbolique de la violence armée, relate le portail d'actualités USA Today.

    Facebook et Microsoft lui ont emboîté le pas.

    Le 25 avril, Microsoft a tweeté qu'il était en train d'«évaluer» ses emojis pour vérifier s'ils «reflétaient [ses] valeurs».

    Les débats concernant le contrôle de la circulation des armes aux États-Unis ont été relancés avec force suite à une nouvelle fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Parkland, en Floride. Donald Trump a alors proposé d'autoriser le port d'armes dissimulé aux professeurs à des fins de défense contre les attaques.

    Le Président américain a promis d'introduire des règles de contrôle «très rigoureuses» concernant les demandes d'acquisition d'armes.

    Aux États-Unis, le droit au port d'armes est garanti par le second amendement de la Constitution. Un lobby influent s'oppose à toute nouvelle restriction relative à l'acquisition d'armes. Néanmoins, selon des sondages, la majorité écrasante des Américains se prononce pour un durcissement des règles de contrôle.

    À l'heure actuelle, le casier judiciaire, une maladie psychique et d'autres facteurs peuvent empêcher d'acquérir une arme, mais le système a de nombreuses failles. Au cours de sa campagne électorale, Donald Trump s'était opposé aux restrictions concernant la possession d'armes.

    Lire aussi:

    Fusillade en Floride: Trump propose d’armer les enseignants
    Armer les enseignants? Trump précise sa proposition
    Le nouvel émoji ADN a vexé les scientifiques
    Tags:
    émoticône, Facebook, Inc, Microsoft Research, Apple, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik