Insolite
URL courte
0 314
S'abonner

Un village balnéaire dans le sud de l'Espagne a créé une vive polémique après avoir choisi un ancien tueur à la solde de Pablo Escobar pour faire sa promotion touristique.

Les organismes chargés du tourisme du village de Carboneras situé dans la province espagnole d'Almeria (sud) ont engagé une coopération avec l'ex-chef du «service de sécurité» du baron de la drogue colombien Pablo Escobar, écrit le journal Voz de la Almeria.

Le criminel Jhon Jairo Velásquez aka Popeye apparaît dans trois vidéos de promotion du village, diffusées sur Facebook par le conseiller municipal Pascual Diaz. L'ancien tueur à gages, qui a passé 23 ans en prison avant sa libération en 2014, y adresse son «affection et son respect» à tout le monde et fait l'éloge de Carboneras comme étant «un village de fête, de plages magnifiques et d'exquise gastronomie».

Dans une interview accordée fin 2015 à l'AFP, Popeye affirmait avoir tué de ses propres mains «au moins 250 personnes, peut-être 300» et commandité environ 3.000 autres meurtres. Aujourd'hui, l'ancien tueur d'Escobar est très actif sur les réseaux sociaux, sa chaîne YouTube comptant près de 670.000 abonnés.

Ces vidéos de promotion ont provoqué un tollé dans le village, les socialistes ayant réclamé la démission du conseiller étant derrière ce projet. Ce dernier a fini par supprimer les vidéos sur Facebook et à présenter ses «excuses pour les répercussions» qu'elles avaient suscitées.

Lire aussi:

Un coup d'État a échoué au Soudan
L'Azerbaïdjan intercepte plus d'une demi tonne d'héroïne destinée à l'Europe
La France obtient le soutien des Européens face à Washington
Tags:
Espagne, Pablo Escobar, tourisme, trafic de drogue, promotion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook