Ecoutez Radio Sputnik
    Un léopard de l'Extrême-Orient

    Un petit-fils de la panthère parrainée par Pamela Anderson filmé en Extrême-Orient (vidéo)

    © Sputnik .
    Insolite
    URL courte
    0 80

    Des caméras cachées du parc national Terre du léopard en Extrême-Orient ont pris les premières images d’un petit-fils de la panthère Pamela parrainée par Pamela Anderson, en compagnie de sa mère et du père présumé.

    L'administration du parc national Terre du léopard, situé dans le territoire du Primorié (Extrême-Orient russe), a annoncé avoir filmé un petit-fils de la panthère Pamela, parrainée par la star hollywoodienne Pamela Anderson.

    «Un petit léopard d'Extrême-Orient, sa mère et peut-être son père ont été filmés pour la première fois sur le même terrain. Il s'est avéré que la jeune mère est une fille de la panthère Pamela», indique un communiqué du parc national.

    Les employés du parc ont établi que la femelle sur la vidéo, baptisée Leo 120F, était une fille de la panthère Pamela. Son compagnon, Leo12M, était l'unique mâle sur ce territoire et le personnel du parc suppose qu'il est le père du léopardeau.

    Pamela Anderson a parrainé une panthère de l'Extrême-Orient en 2015 et le certificat de parrainage lui a été remis au Kremlin. Elle a donné son nom au félin, Pamela. Le premier bébé que la femelle a caché pendant près d'un an a été filmé en octobre 2017.

    Le léopard de l'Extrême-Orient ou de l'Amour est le plus rare félin au monde. Cette sous-espèce nordique du léopard est classée «en danger critique d'extinction». En 2017, 84 léopards adultes et 19 léopardeaux ont été recensés sur le territoire du parc national Terre du léopard.

    Lire aussi:

    En Russie, un conducteur filme par hasard le félin le plus rare de la planète (vidéo)
    Pamela Anderson demande aux candidats français de se prononcer sur un sujet sensible
    Mme Trump remercie Pamela Anderson pour son cadeau russe
    Tags:
    léopard de l'Extrême-Orient, Terre du léopard, Pamela Anderson
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik