Ecoutez Radio Sputnik
    femme

    Elle avoue avoir eu 10.000 hommes et devient populaire sur le Web

    CC0
    Insolite
    URL courte
    8830

    «Parce que j’ai eu 10.000 hommes», a-t-elle sans honte avoué à un homme qui essayait de la draguer sur un site de rencontres. Bien que cet avertissement ait fait peur au garçon qui l’a traité de «salope», la femme est vite devenue célèbre sur les réseaux sociaux.

    La bloggeuse Chloe Lucas a publié sur son Twitter une capture d'écran de sa correspondance avec un homme qui n'a pas compris une blague basée sur une chanson d'enfant mais a aidé la jeune femme à devenir populaire sur le net.

    Chloe a partagé avec ses abonnés une «drague ratée» avec un homme avec qui elle avait fait connaissance sur l'application de rencontre Tinder en accompagnant la publication avec le commentaire ironique «Comment je flirte».

    En essayant d'engager un dialogue, «un gars de Tinder» lui a demandé s'il valait mieux l'appeler Chloe ou Chlo. Elle a répondu que son prénom de naissance était Chloe mais qu'elle préférait toutefois que l'on l'appelait Chlo. Sans perdre l'espoir de trouver un terrain d'entente, l'homme a poursuivi «Mais comment est-ce que tes amis t'appellent?».

    Pour s'amuser, elle a répondu «le duc d'York». Plongé dans une profonde incompréhension, l'homme lui demande pourquoi elle a un tel surnom. «Parce que j'ai eu 10.000 hommes», lance-t-elle avant de recevoir le dernier message la traitant de «salope».

    Le post avec la capture d'écran est vite devenu viral, en deux jours il a reçu environ 120.000 «j'aime» et a été partagé presque 20.000 fois.

    La plupart des internautes ont complimenté Chloe pour son sens de l'humour.

    «Partage absolument hilarant» 

    D'autres ont remarqué que les blagues de la femme étaient trop drôles pour l'homme en question.

    «Ma fille tu es trop drôle pour lui» 

    Il y a eu également ceux et celle qui lui ont demandé de leur apprendre à flirter…

    «Apprends-moi à flirter, apprends-moi à flirter. Flirt flirt flirter, flirter»

    Et voici l'explication de la blague: il y a une chansonnette pour enfant parlant d'un vieux duc d'York qui avait 10.000 soldats et les obligeait de remonter une colline et de la redescendre…

    Lire aussi:

    Moscou: le flirt US avec les terroristes empêche de défaire Daech définitivement
    Une vidéo immortalise les avances d’Harvey Weinstein avant un viol présumé
    «Flirter avec Poutine» ne résoudra pas la crise de l’UE, selon Donald Tusk
    Tags:
    femme, rencontre, amour, message, site de rencontres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik