Insolite
URL courte
2201
S'abonner

Selon des médias américains, un miracle s’est récemment produit aux États-Unis. Un adolescent souffrant d’un traumatisme crânien massif a repris connaissance alors que ses parents avaient déjà signé l'accord pour le don de ses organes.

Trenton McKinley, un adolescent de treize ans, a été victime d'un accident de voiture grave au début du mois de mars, selon l'USA Today. Il souffrait d'un traumatisme crânien massif et les médecins avaient déjà perdu tout espoir de le voir sortir du coma dans lequel il se trouvait. Mais, miraculeusement, Trenton a repris conscience juste après que ses parents ont donné leur accord au don de ses organes. 

Au moment de l'accident, Trenton était assis dans une remorque qui s'est retournée et lui est retombée sur la tête. Au cours de son transport à l'hôpital, son cœur s'est arrêté à quatre reprises, dont une fois pendant 15 minutes. Les médecins ont expliqué aux parents de Trenton qu'une anoxémie de longue durée pouvait provoquer des dommages irréversibles au cerveau. Donc, s'il survivait, leur enfant ne serait plus jamais le même et serait probablement toute sa vie dépendant d'un respirateur artificiel. 

Par miracle, quelques heures avant de débrancher la prise de la machine, le garçon a finalement repris connaissance. Il a commencé à respirer, parler et s'est même levé de son lit.

Trenton McKinley a raconté ne pas se souvenir de l'accident. En revanche, il affirme s'être vu, pendant qu'il était dans le coma, marcher dans un champ, selon l'USA Today.
«Il n'y a aucune autre explication, que Dieu. Même les médecins l'ont dit», a déclaré le garçon.

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Tags:
États-Unis, enfants, hôpital, accident, vie après la mort
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook