Insolite
URL courte
26437
S'abonner

En accueillant son homologue japonais, Benjamin Netanyahu a invité son cuisinier personnel qui a impressionné les invités non seulement par son talent culinaire, mais aussi par son choix de vaisselle original. Il semble ainsi avoir vexé l’ensemble du peuple japonais, en servant à Shinzo Abe des chocolats dans une chaussure.

Un dessert très controversé a été proposé au Premier ministre japonais Shinzo Abe et son épouse le 2 mai lors d'un dîner avec Benjamin et Sara Netanyahu. Le renommé cuisinier israélien Segev Moshe, qui est aussi le cuisinier personnel du Premier ministre du pays, a servi à ces hôtes de marque des chocolats dans une chaussure en métal, annonce The Jerusalem Post.

Bien que M.Abe n'ait pas été dérangé par cette présentation originale, certains diplomates japonais et israéliens ont souligné que dans la culture japonaise il n'y avait rien de plus «méprisable» que les souliers.

«Il s'agit d'une décision stupide et insensée. Il n'y a rien de plus méprisable dans la culture japonaise que les chaussures. Ils [les Japonais, ndlr] n'entrent pas en portant des chaussures non seulement dans leurs maisons, vous ne trouverez pas de chaussures dans leurs bureaux. Même le Premier ministre, les ministres et les parlementaires ne portent pas de chaussures au travail… C'est comme servir des chocolats à des invités juifs dans une assiette en forme de cochon», s'est indigné un diplomate israélien ayant travaillé pendant longtemps au Japon.

Ces propos ont été confirmés par un diplomate japonais.

«Dans aucune culture les chaussures ne sont mises sur la table. À quoi exactement le chef renommé Segev pensait-il? S'il s'agit d'une blague, nous ne la trouvons pas amusante. Je peux vous dire que nous sommes vexés pour notre Premier ministre», a-t-il dit.

Les Japonais semblent être très sensibles au choix des desserts. Auparavant, Tokyo avait protesté auprès de Séoul face à la création d'un dessert représentant des îlots litigieux en mer du Japon, à savoir les rochers Liancourt, (Dokdo en coréen ou Takeshima en japonais), qui doit être servi lors du prochain sommet intercoréen, relatent les médias japonais.

Lire aussi:

Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Sanofi a commis une «erreur de débutant» en fabriquant son vaccin: une virologue étrille le géant français
Gorbatchev reçoit un message de Biden
Tags:
chef cuisinier, chocolat, dessert, Benjamin Netanyahou, Shinzo Abe, Tokyo, Japon, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook