Ecoutez Radio Sputnik
    Melania Trump

    Cette «erreur» de Melania Trump lui coûte cher

    © REUTERS / Carlos Barria
    Insolite
    URL courte
    15639

    Plus tôt dans la semaine, la Première dame des États-Unis a entamé son initiative contre le harcèlement des mineurs sur internet. Lancé pour une bonne cause, le projet est toutefois devenu une source de grande confusion dans les réseaux sociaux, une erreur grammaticale s’étant cachée dans son nom…

    Le projet de Melania Trump centré sur la protection des mineurs contre l'utilisation négative des réseaux sociaux, intitulé «Be Best» (Soyez meilleurs), a engendré de vives réactions sur le Web après que de nombreux internautes ont remarqué une phrase incorrecte du point de vue grammatical. Selon eux, il fallait ajouter l'article définitif «the» ou le pronom «your» avant «Best» pour que le titre soit plus joli.

    «"Be Best" n'est pas correct du point de vue grammatical. En tant qu'ancien enseignant, je suggère que cette phrase soit modifiée comme suit: "Be the Best" ou "Be Your Best"»

    «"be your best", un seul mot aurait pu le rendre plus mignon, beau et parfait. Pourquoi personne n'est capable de faire une seule chose correcte ici?»

    Nombreux étaient ceux qui voulaient savoir comment Melania avait inventé ce titre.

    «Melania: Je veux dire "Be Better."
    Donald: Better? Non, better ne signifie pas "best." Be best!
    Melania: Cela n'est pas correct du point de vue grammatical
    Donald: Oui, be best! С'est fait.»

    Plusieurs internautes ont publié des commentaires relativement sarcastiques.

    ​En outre, Melania a été accusée par certains utilisateurs de plagiat pour avoir «copié-collé» une brochure de l'époque Obama intitulée «Talking With Kids About Being Online».

    Lire aussi:

    Ce que l’on sait vraiment sur la «disparition» de Melania Trump
    Un «problème mécanique» à bord de l’avion transportant Melania Trump
    Melania Trump de nouveau soupçonnée d’avoir recours à un sosie (photos)
    Tags:
    articles, erreurs, Melania Trump, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik