Ecoutez Radio Sputnik
    НЛО

    «Un Tic Tac volant»: de nouveaux détails sur des rencontres de pilotes US avec des ovnis

    © Fotolia / Nikolayn
    Insolite
    URL courte
    7163

    À en croire un rapport dont des extraits sont publiés par le portail américain The Drive, les rencontres de pilotes de l'US Air Force et d'ovnis dans le ciel au large de la péninsule de Basse-Californie en 2004 se sont répétées durant plusieurs jours et ont impliqué des chasseurs et porte-avions du pays.

    L'interception d'un ovni en 2004 que le pilote de l'US Air Force David Fravor a racontée l'année dernière n'était qu'un des épisodes des rencontres qui ont eu lieu en novembre 2004 dans le ciel au large de la péninsule de Basse-Californie, écrit le portail américain The Drive se référant à un rapport dont les origines ne sont pas précisées.

    Selon ce rapport, probablement établi en 2009, plusieurs rencontres avec des ovnis se sont produites entre les 10 et 16 novembre 2004 et ont impliqué des bâtiments d'un groupe naval américain dirigé par le porte-avions USS Harry Nimitz ainsi que des chasseurs McDonnell Douglas F/A-18 Hornet et Boeing F/A-18E/F Super Hornet.

    Les objets volants en question ont manifesté «une agilité fantastique» en tombant en quelques secondes d'une altitude d'environ 20.000 mètres vers la surface de l'eau pour s'éloigner ensuite avec une vitesse spectaculaire, indique le document.

    Ce que les pilotes ont vu en s'approchant d'un de ces ovnis était un objet blanc sans ailes, ni moteurs ni gouvernes, qui mesurait environ 14 mètres et ressemblait à une dragée de Tic Tac volant. Le rapport évoque le témoignage de David Fravor selon qui la coque extérieure de l'engin ressemblait à un «tableau blanc». Le pilote a eu l'impression que l'eau «bouillait» sous l'objet qui se déplaçait au-dessus d'elle «comme un Harrier» [un avion d'attaque au sol britannique, ndlr.] avec une vitesse d'environ 930 km par heure.

    Il est noté que ni les radars des navires ni ceux des chasseurs n'ont été capables de collecter suffisamment d'informations sur ces objets ni de les suivre longtemps.

    Le Pentagone avait précédemment reconnu l'existence d'un Programme élargi d'identification des menaces aériennes (Advanced Aviation Threat Identification Program) et que de 2007 à 2012 il s'occupait de l'étude des ovnis dans le cadre de ce programme financé à hauteur de 22 millions de dollars.

    Lire aussi:

    Le Pentagone dévoile la vidéo où des chasseurs traqueraient un ovni
    Un ovni dans le viseur d’un chasseur américain (vidéo)
    Chasse aux ovnis de l’Otan dans le ciel belge: «il y avait des témoins fiables»
    Tags:
    ovnis, F/A-18 Super Hornet, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik