Ecoutez Radio Sputnik
    Des dinosaures

    Des paléontologues ont trouvé de nouvelles victimes de «l'astéroïde-tueur» des dinosaures

    © Sputnik . Alexander Imedashvili
    Insolite
    URL courte
    8135

    Dans un article publié dans la revue Current Biology, des scientifiques font part de leurs conclusions concernant la chute de l'astéroïde qui, il y a 66 millions d'années, a causé l’extinction des dinosaures. Selon eux, elle a également provoqué la disparition de certaines espèces d’oiseaux.

    Il y a quelque 66 millions d'années, un astéroïde s'est écrasé sur la péninsule actuelle du Yucatán, au Mexique, ce qui a entraîné l'extinction non seulement des dinosaures, mais aussi la disparition de toutes les forêts et, conséquemment, de tous les oiseaux, à l'exception de ceux qui étaient incapables de voler, selon unarticle publié dans la revue Current Biology.

    «Aujourd'hui, les oiseaux sont des animaux très divers et très répandus sur la Terre. Il existe près de 11 mille espèces d'oiseaux sur la planète», a indiqué Daniel Field de l'Université de Bath (Royaume-Uni), auteur de l'article, à The Guardian. 

    Personne ne doute de la chute de l'astéroïde, cependant, son rôle dans l'extinction des dinosaures, reste un sujet de discussions. Les chercheurs se posent encore une question: si l'astéroïde a provoqué «l'hiver nucléaire» et l'extinction des reptiles, pourquoi alors les crocodiles et les tortues, ainsi que des oiseaux qui vivaient dans des conditions similaires n'ont pas disparu en même temps qu'eux?

    Daniel Field et ses collègues ont trouvé la réponse sur cette question. Ils ont cherché à comprendre pourquoi aucune espèce moderne d'oiseaux n'a de racines remontant à la période précédant la chute de la météorite. Du coup, en examinant des fossiles d'oiseaux, les paléontologues ont remarqué que de petits oiseaux ayant une anatomie spécifique des pattes n'avaient pas survécu à cette catastrophe. Les oiseaux avec des os de pattes plus longs et plus solides avaient eu plus de chances de survivre. Après la chute de la météorite, ce sont surtout des oiseaux qui passaient toute leur vie sur le sol qui ont survécu. Les espèces qui vivaient d'habitude dans les arbres n'ont pas survécu en raison de la destruction des forêts. 

    Afin de vérifier cette théorie, les scientifiques ont étudié des spores et des grains de pollen des plantes conservés dans une roche sédimentaire présent en Nouvelle-Zélande, enAustralie et dans l'ouest du Canada et aux États-Unis. Selon les résultats de leurs recherches présentées dans l'article, après la chute de la météorite toutes les forêts ont disparu ce qui a été la raison principale de l'extinction des oiseaux puisqu'ils n'avaient nulle part où vivre, de quoi se nourrir et construire leurs nids.

    Lire aussi:

    Crime parfait à la façon d’une mouette!
    Les canards mandarins menacés de disparition ont regagné l’Extrême-Orient russe
    «Qu’est-ce qui est petit et avec des ailes?»
    Tags:
    dinosaures, forêt, extinction, astéroïde, chercheurs, paléontologie, science, oiseaux, Univers, Terre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik