Ecoutez Radio Sputnik
    Une abeille

    Une injection de peptides transforme des abeilles en insectes mortellement dangereux

    CC0 / Alexas_Fotos
    Insolite
    URL courte
    4920

    Des chercheurs brésiliens ont étudié les changements survenus dans le cerveau d’abeilles africaines dont le comportement est devenu agressif sous l’effet d’une injection d’un certain type de neuropeptides. Les résultats nous apprennent que ces peptides pourraient transformer des abeilles pacifiques en tueuses.

    Des scientifiques de l'Université de São Paulo au Brésil ont crée de véritables abeilles-tueuses en leur injectant dans le cerveau des neuropeptides spécifiques. Ils viennent de publier les résultats de leurs travaux dans le Journal of Proteome Research. 

    Les chercheurs ont injecté des neuropeptides à un groupe d'abeilles. Au bout de 20 jours, ils ont mis à côté de leur ruche des ballons en cuir qui ont joué le rôle de «menaces» pour les insectes. Les abeilles ayant reçu une injection se sont comportées de manière plus agressive que celles qui n'en avaient pas reçu et ont attaqué les ballons. Les abeilles non traitées sont dans leur majorité restées à l'intérieur de leur ruche sans montrer de signes d'agressivité. Les «abeilles-soldats» ont été prises au piège dans les ballons ce qui a permis aux scientifiques d'étudier les changements qui s'étaient produits dans leurs tissus cérébraux. Ils ont congelé les abeilles restées attachées aux ballons avec de l'azote liquide afin de les transporter à leur laboratoire.

    Les scientifiques ont fait une distinction entre deux types de peptides, AmAST et AmTRP, qui ont modifié le comportement des insectes lors de la phase d'agression. Lors de la deuxième étape de la recherche, de très jeunes abeilles (âgées de 7 jours), qui n'ont pas encore développé d'aptitudes à l'agression, ont reçu des injections de l'un ou de l'autre type de neuropeptides Les abeilles pacifiques sont devenues agressives et ont commencé à attaquer des cibles placées à côté de leur ruche comme les abeilles agressives par nature. Les abeilles africaines âgées de 15-20 jours deviennent dangereuses. Les abeilles qui ont été traitées avec une substance ne contenant aucun de ces deux neuropeptides n'ont pas montré de signes d'agressivité et n'ont ressenti qu'une faible anxiété à l'apparition des «menaces». 

    Les abeilles africaines, autrement appelées «abeilles tueuses», sont beaucoup plus agressives que leurs congénères européennes. Elles sont connues pour leur combativité et une production de miel deux fois plus élevée par rapport aux autres types d'abeilles.

    Lire aussi:

    Les causes de la disparition progressive des abeilles dévoilées
    En Ariège, un cocktail de substances chimiques tue 2 millions d’abeilles
    Un Canadien pulvérise un record du monde en se couvrant d'abeilles!
    Tags:
    insectes, nature, cerveau, abeilles, miel, chercheurs, science, Brésil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik