Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Des fossiles des premiers quadrupèdes sur Terre bouleversent les hypothèses existantes

    CC0 / kkorvin
    Insolite
    URL courte
    82111

    Des scientifiques ont récemment découvert que leur hypothèse concernant l’habitat des premiers quadrupèdes vivant sur Terre n’était plus viable grâce à une nouvelle découverte de fossiles en Afrique du Sud.

    Des paléontologues ont découvert en Afrique du Sud les restes de deux animaux quadrupèdes, ayant vécu sur Terre il y a 365 millions d'années environ, soit à l'époque où une partie du continent se trouvait au-delà du cercle polaire, selon un article publié dans la revue Science.

    «Tous les autres quadrupèdes précoces, vivant sur Terre pendant le Dévonien, ont été découverts dans les parties de la planète au climat tropical. Ces animaux vivaient au-delà du cercle polaire, ce qui contredit la théorie largement répandue selon laquelle ils seraient nés dans les régions chaudes de la Terre», a déclaré Per Ahlberg de l'université d'Uppsala. 

    Aujourd'hui, les scientifiques considèrent que les plus anciens ancêtres de l'Homme, les crossoptérygiens (poissons osseux), ont quitté l'océan primaire et ont commencé à coloniser la terre il y a environ 375 à 370 millions d'années, à la fin de la période dévonienne. Les premiers amphibiens sont apparus beaucoup plus tard, environ 20 à 30 millions d'années après la sortie des poissons sur la terre ferme.

    Les fossiles de tous ces animaux ont été trouvés sur des territoires qui lors du Devonien faisait partie du continent géant Laurussia, unissant l'Amérique du Nord, la Groenland et l'Europe. Ce continent se trouvait aux latitudes équatoriales et tropicales. Le deuxième supercontinent, Gondwana, occupait alors les latitudes de l'hémisphère austral.

    L'absence de traces des anciens amphibiens sur l'ancien Gondwana a poussé les scientifiques à conclure que les premiers quadrupèdes étaient apparus dans les tropiques et qu'ils sont arrivés sur le supercontinent du sud quelques dizaines de millions d'années après, quand ils s'étaient déjà adaptés à la vie sur la terre ferme.
    Per Ahlberg et son collègue Robert Gess ont trouvé par hasard que cela n'était pas une hypothèse viable, en étudiant les fossiles que leur ont apportés des ouvriers travaillant sur le chantier de la ferme de Waterloo, dans l'est de l'Afrique du Sud. 

    Du coup, il n'est plus vrai de supposer que les premiers quadrupèdes sont apparus dans les régions chaudes de notre planète, puisque cette partie de l'Afrique du Sud se trouvait alors sur le 70e parallèle sud, où au Devonien dominait un climat tempéré.

    Les scientifiques espèrent que l'étude ultérieure des fossiles de la ferme de Waterloo les aidera à comprendre comment ces quadrupèdes vivaient dans de telles conditions et comment leur vie au-dessus du cercle polaire a influencé leur évolution.

    Lire aussi:

    Salekhard, la seule ville sur le cercle polaire
    Quel âge as-tu? La science détermine l’âge du plus vieil animal sur Terre
    Et si la vie était apparue sur la terre et non dans l’eau?
    Tags:
    ancêtre, fossiles, homme, paléontologie, science, poisson, animaux, Terre, Afrique du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik