Ecoutez Radio Sputnik
    l'argent (image d'illustration)

    Un playboy chinois aurait volé £19 Mlns pour une star du Net et par addiction au jeu

    © Sputnik . Vladimir Trefilov
    Insolite
    URL courte
    0 04

    Jet privé, vacances hors de prix à travers le monde, pourboires fastueux, petite amie célèbre et sexy… Pour assurer son train de vie luxueux, un playboy chinois aurait non seulement gaspillé £9 millions appartenant à ses parents, mais aurait également soutiré £19 millions à un ami fortuné.

    Un jeune homme chinois de 29 ans, Zhang Xiao'en, suspecté d'avoir volé £19 millions à son riche ami Wang Binmeng a été arrêté, rapporte The Daily Mail. Ce dernier avait cru avoir investi ce montant considérable dans une affaire de «super voitures», ce qui n'était pas le cas. Selon le média, le jeune «millionnaire» a été accusé de fraude et encourt une peine de prison.

    ​Comme le précise The Daily Mail, le jeune homme aurait dépensé beaucoup d'argent pour sa petite amie Yang Yixiao, une star de la Toile. Ils ont commencé à sortir ensemble en février 2017.

    Ainsi, Zhang Xiao'en aurait couvert la jeune femme de 23 ans d'innombrables cadeaux très onéreux, comme un appartement de £4.6 millions ou des voyages à Dubaï.

    En outre, l'homme souffre d'une dépendance de jeu. Entre avril et juin 2017, il se serait rendu à Macao 12 fois, précise le média. Selon le procureur, M.Xiao'en était accablé de dettes de jeu et a dû payer environ £3.4 millions en utilisant l'argent de ses amis.

    Ses parents ont aussi été ses «victimes». Leur fils aurait dilapidé quelque £9 millions de la fortune familiale.

    Lire aussi:

    Un ado tente de lancer sa petite amie sous un train roulant à toute vitesse (vidéo)
    Des médecins chinois font une découverte insolite dans le rein d’une patiente
    Le chef de la Défense russe dévoile une des priorités de la politique extérieure du pays
    Tags:
    fortune, dette, cadeau, jeu, montant, argent, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik