Ecoutez Radio Sputnik
    La mer Baltique

    Le gouvernement allemand trouve un usage à un hôtel construit par Hitler

    © Sputnik . Vladimir Fedorenko
    Insolite
    URL courte
    4152

    Un énorme hôtel dont la construction a débuté à l’époque du Troisième Reich ouvrira bientôt ses portes aux touristes. Sa «résurrection» suscite l’inquiétude dans la société allemande.

    Une énorme station balnéaire construite sur l'ordre l'Adolf Hitler sera bientôt ouverte après des années de rénovation. Il s'agit de l'hôtel Prora, situé sur l'île de Rügen dans la mer Baltique. Il a été construit dans le cadre du programme de propagande Kraft durch Freude dont le but était de proposer des loisirs bon marché aux citoyens.

    Après la rénovation, le complexe se retrouve divisé en centaines d'appartements. Il y a également un hôtel et une auberge de jeunesse. Son ouverture permettra aux autorités locales de faire payer une taxe de séjour de 2,85euros par personne/jour.

    ​L'hôtel mesurera 4.500 mètres de long ce qui en fera l'un des bâtiments les plus longs du monde. Sa construction a commencé à la fin des années 1930 sans jamais être achevée. En 1937, ce projet a obtenu un prix de design architectural à Paris.

    L'architecte nazi Albert Speer planifiait également d'y construire un palais des festivals et deux embarcadères afin d'accueillir des bateaux de croisière transportant les membres du parti nazi vers l'île.

    La construction a été suspendue après le déclenchement de la Deuxième guerre mondiale, ce bâtiment devenant un abri pour les Allemands fuyant les bombardements. Après la guerre, ce complexe, qui s'est retrouvé sur le territoire de l'Allemagne de l'Est, a été abandonné. Aujourd'hui, il a le statut de monument sous protection de l'État.
    Néanmoins, la restauration de cette station balnéaire conçue à l'époque du Troisième Reich suscite de nombreuses critiques.

    «Je pense que c'est inquiétant qu'au cours de la campagne publicitaire de ce site, les concepteurs aient tenté de souligner des aspects soi-disant positifs. Ils ont mentionné le prix de 1937 et ont utilisé le slogan "l'avenir découle de la tradition "», estime Katja Lucke, co-directrice d'une exposition locale, citée par The Times.

    Selon elle, cette approche peu critique peut se traduire par une attitude moins négative envers le national-socialisme en général.

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
    Une quarantaine de morts lors de l'attaque de deux villages au Mali
    Tags:
    station balnéaire, vacances, Adolf Hitler, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik