Insolite
URL courte
2122
S'abonner

Les chercheurs du Musée de l’histoire scientifique de l’Utah peuvent désormais affirmer que les fossiles de dinosaure retrouvés en 2008 par un paléontologue américain appartiennent à une espèce inconnue auparavant. Le nom attribué à cet animal fait référence à ses moyens de défense qui se trouvaient sur son crâne.

Des paléontologues américains ont présenté une espèce de dinosaures qui n'avait jamais été décrite dans la littérature scientifique, informe le Musée de l'histoire scientifique de l'Utah. Un court documentaire a été publié sur sa chaîne YouTube.

Cette espèce, qui appartient au groupe des ankylosaures, a été nommée Akainacephalus johnsoni ce qui signifie «une tête hérissée» en grec. Les chercheurs expliquent que le crâne de ce dinosaure atteste qu'il était couvert de nombreuses épines.

Les fossiles de cet être ont été découverts en 2008 par Scott Richardson, paléontologue du Bureau of Land Management américain. Mais l'analyse de ces fossiles a pris des années avant que les scientifiques puissent confirmer qu'il s'agissait d'une nouvelle espèce.

Lire aussi:

«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Tags:
dinosaures, paléontologie, Utah, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook