Ecoutez Radio Sputnik
    La chaleur

    Algérie, USA, Japon, Russie, Canada… les records de chaleur tombent comme des mouches

    © Sputnik . Alexey Danichev
    Insolite
    URL courte
    6147

    Plus de 50°C en Afrique, 41,1°C au Japon, 37,2°C en Sibérie, 48,9°C en Californie, 36,7°C en France… la liste des pays victimes de la vague de chaleur semble sans fin. Mais quelle en est la raison? Selon l’Organisation météorologique mondiale, il s’agit des effets du changement climatique qui n’est plus le futur mais déjà le présent.

    Les pays de l'hémisphère nord notamment l'Algérie, le Canada, la Finlande, le Japon, la Norvège, la Russie, la Suède sont des pays où les records de températures ont été battus cet été.

    Selon la secrétaire générale adjointe de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) Elena Manaenkova, «l'année 2018 s'annonce comme l'une des années les plus chaudes jamais enregistrées, avec des températures record dans de nombreux pays». Elle rajoute que de telles canicules sont «cohérentes avec les effets attendus du changement climatique causé par les émissions de gaz à effet de serre. Ce n'est pas un scénario futur. Ça se produit maintenant». Ses paroles sont rapportées par le quotidien Le Soir.

    Mais où exactement fait-il le plus chaud en ce moment?

    51,3°C en Algérie… et 58°C dans le désert
    Le 5 juillet dernier un record de température a été battu en Algérie: dans la ville d'Ouargla, la température de l'air a atteint 51,3 degrés Celsius. Sur une vidéo publiée sur YouTube à la fin du mois de juin, on voit dans le désert algérien un homme armé d'un thermomètre indiquant 58 degrés. Afin d'éprouver il est sérieux, il décide de faire des œufs sur le plat… seulement cuits par le soleil.

    48,9°C aux États-Unis
    Des records de température sont également tombés cette année en Californie du Sud. Dans la ville de Chino (district de San Bernardino), la température de l'air au début du mois de juillet a atteint le record de 48,9°C.

    41,1°C au Japon
    Le temps anormalement chaud au Japon a été reconnu par les météorologues comme une catastrophe naturelle. Au cours des deux dernières semaines, au moins 65 personnes sont mortes de la chaleur au Japon.

    37,2°C en Russie
    Dans la grande partie de la Russie, les résidents souffrent de la chaleur extrême. C'est assez rare pour le pays où en hiver il fait parfois moins 30°C. En République russe de Sakha (Sibérie), le mercure a ainsi grimpé jusqu'à 37,2 degrés Celsius. Les citoyens russes ont été prévenus par les autorités d'éviter de rester trop longtemps au soleil, de boire plus d'eau, de porter des chapeaux et des vêtements légers.

    35°C au Canada
    La température de l'air au début du mois au Québec a dépassé les 35 degrés Celsius. Une chaleur aussi forte ne s'était pas abattue sur le Canada depuis huit ans. Plus de 70 personnes sont mortes.

    33,7°C en Norvège
    En Norvège cette année, le mois de mai a été le plus chaud de l'histoire des observations météorologiques: à la fin du dernier mois du printemps, la température de l'air est montée jusqu'à 33,7 degrés Celsius.

    Toujours en Scandinavie, les températures ont été caniculaires jusqu'aux abords du cercle polaire (32,5 degrés Celsius à Kvikkjokk en Suède le 17 juillet) et en Laponie finlandaise (33,4 degrés Celsius à Utsjoki Kevo le 18 juillet).

    Selon l'Organisation météorologique mondiale le mois de Juin 2018 a été exceptionnellement chaud dans plusieurs régions de la planète. Selon le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, le premier mois de cet été a été le deuxième mois de juin le plus chaud de l'histoire des observations systématiques du temps et du climat. Le 28 juin la température, à Oman n'est pas descendue en dessous de 42,6°C pendant 24 heures, c'est-à-dire même pendant la nuit.

    Lire aussi:

    Les moustiques finlandais, nouvelles victimes de la chaleur estivale
    L'apocalypse climatique planétaire est-elle pour demain?
    Pourquoi le temps était si mauvais cette semaine dans le monde entier
    Tags:
    été, canicule, record, chaleur, Canada, Suède, Algérie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik