Ecoutez Radio Sputnik
    Une caméra

    Une présentatrice télé vomit sur un invité en direct (vidéo)

    © Sputnik . Alexander Vilf
    Insolite
    URL courte
    91310

    La présentatrice de télévision norvégienne, Linn Wiik, n’a pas pu retenir un haut-le-cœur et a vomi en plein direct sur un de ses invités. Choqués et ne savant comment réagir, ils n’ont pu que la regarder, stupéfaits et muets, tandis que la femme bafouillait des excuses… le tout en plein direct!

    Un incident insolite est arrivé en plein direct pendant une émission de la chaîne de télévision norvégienne TV2.

    Alors qu'un de ses invités décrivait des exercices sportifs en faisant de grands gestes, la présentatrice Linn Wiik a vomi à ses pieds, comme on peut le voir sur cette vidéo postée sur la chaîne YouTube de TV2.

    On peut notamment y voir que la femme se sentait déjà mal quelques secondes avant l'incident et a même essayé de boire de l'eau pour tenter de contrer son malaise. Mais cela n'a fait qu'empirer la situation. Sautant de son fauteuil, elle a vomi aux pieds du jeune homme, rendu totalement muet.

    Tenant sa main contre sa bouche, l'animatrice a jeté un coup d'œil plein de désarrois sur la «victime» de son malaise, a examiné le sol et s'est de nouveau assise, en demandant à ce qu'on lui apporte des serviettes en papier.

    Quelques instants plus tard, ses collègues lui en ayant apporté et elle a pu s'essuyer la bouche en s'excusant auprès de l'invité, les caméras continuant toujours de filmer.

    Pour éclaircir la situation, Wiik a dû avouer qu'elle était enceinte mais voulait garder le secret. Elle a pu revenir dans quelques minutes plus tard sur le plateau et continuer d'animer l'émission. 

     

    Lire aussi:

    Une mouette géante interrompt la météo
    «Sale et puant»: une animatrice ukrainienne offense un ministre en plein direct (vidéo)
    Poutine obligé de recadrer en allemand un animateur trop impatient
    Tags:
    présentateur de télévision, enceinte, émissions, télévision, Norvège
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik