Insolite
URL courte
3019
S'abonner

Le braconnage des éléphants prend de l’ampleur au Botswana après l’arrivée au pouvoir du nouveau Président, déplore l’organisation Elephants Without Borders. Depuis quelques mois, des dizaines d’animaux ont été tués dans ce pays africain.

Les corps de 87 éléphants morts depuis quelques semaines ont été retrouvés au Botswana, a fait savoir Mike Chase de l'organisation Elephants Without Borders cité par la BBC. Selon lui, ces animaux ont été tués par des braconniers convoitant leurs défenses.

Les chercheurs indiquent que le problème du braconnage s'est récemment accentué dans ce pays africain qui compte la plus grande population d'éléphants dans le monde.

Depuis les derniers trois mois, cinq rhinocéros blancs ont également été tués par des braconniers.

Auparavant, le Botswana avait été considéré comme le dernier sanctuaire pour les éléphants en Afrique. Mais après l'arrivée au pouvoir du nouveau Président Mokgweetsi Masisi en avril, le gouvernement du pays s'est mis à désarmer les unités luttant contre le braconnage.

Lire aussi:

Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Un homme battu à mort dans une cité de Marseille
Dans l’affaire Adama Traoré, l’une des expertises dédouanant les gendarmes est annulée
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
braconnage, éléphants, BBC, Botswana, Afrique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook