Ecoutez Radio Sputnik
    Ongles

    Elle passe à deux doigts d’en perdre un à force de se ronger les ongles (photo)

    © Sputnik . Maxim Bogodvid
    Insolite
    URL courte
    0 06

    Se rongeant les ongles depuis l’école, une jeune étudiante s’est adressée à son médecin pour des raisons esthétiques à cause d’un doigt devenu noir. Mais la biopsie pratiquée ensuite a montré une forme rare de cancer.

    Courtney Whithorn, une étudiante âgée de 20 ans, a presque perdu un doigt à cause d'une forme rare de cancer de la peau provoquée par sa mauvaise habitude de se ronger les ongles, rapporte le Mirror.

    Cette jeune britannique, qui a déménagé il y a neuf ans en Australie, a confié qu'elle avait commencé à se ronger les ongles lorsqu'elle était inquiète car elle était souvent la cible de quolibets à l'école par les autres élèves. Quand son doigt a commencé à noircir, elle a eu peur mais a entrepris de le cacher à sa famille et à ses amis. Cela a duré quatre ans.

    Mais après avoir décidé de se rendre chez le médecin, il s'est avéré qu'elle avait développé un mélanome acryl-lentigineux. Elle s'est adressée à l'hôpital pour des raisons esthétiques car ne voulait pas vivre avec un doigt noir. Le chirurgien a amputé la partie noircie de son doigt et a envoyé un prélèvement de la chaire non touchée pour une biopsie.

    Elle était étudiante en deuxième année de psychologie mais a été obligée de faire une pause car elle ne peut pas écrire. Courtney Whithorn a déjà subi quatre opérations chirurgicales.

    Lire aussi:

    Utrecht: l’auteur présumé de la fusillade arrêté, selon la police
    «Ici c'est Nancy, pas l'Algérie»: face-à-face tendu avec des identitaires à Nancy (vidéos)
    Une Française noire expulsée d'un restaurant en Turquie à cause de son «odeur» (vidéo)
    Tags:
    étudiants, habitude, cancer, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik