Ecoutez Radio Sputnik
    Ongles

    Elle passe à deux doigts d’en perdre un à force de se ronger les ongles (photo)

    © Sputnik . Maxim Bogodvid
    Insolite
    URL courte
    0 06

    Se rongeant les ongles depuis l’école, une jeune étudiante s’est adressée à son médecin pour des raisons esthétiques à cause d’un doigt devenu noir. Mais la biopsie pratiquée ensuite a montré une forme rare de cancer.

    Courtney Whithorn, une étudiante âgée de 20 ans, a presque perdu un doigt à cause d'une forme rare de cancer de la peau provoquée par sa mauvaise habitude de se ronger les ongles, rapporte le Mirror.

    Cette jeune britannique, qui a déménagé il y a neuf ans en Australie, a confié qu'elle avait commencé à se ronger les ongles lorsqu'elle était inquiète car elle était souvent la cible de quolibets à l'école par les autres élèves. Quand son doigt a commencé à noircir, elle a eu peur mais a entrepris de le cacher à sa famille et à ses amis. Cela a duré quatre ans.

    Mais après avoir décidé de se rendre chez le médecin, il s'est avéré qu'elle avait développé un mélanome acryl-lentigineux. Elle s'est adressée à l'hôpital pour des raisons esthétiques car ne voulait pas vivre avec un doigt noir. Le chirurgien a amputé la partie noircie de son doigt et a envoyé un prélèvement de la chaire non touchée pour une biopsie.

    Elle était étudiante en deuxième année de psychologie mais a été obligée de faire une pause car elle ne peut pas écrire. Courtney Whithorn a déjà subi quatre opérations chirurgicales.

    Lire aussi:

    L'homme aux ongles les plus longs du monde finit par les couper (vidéo)
    Sa passion pour Bruce Lee fait entrer ce Syrien dans le livre Guinness des records (vidéo)
    Soigner les formes de cancer les plus agressives sera-t-il bientôt possible?
    Tags:
    étudiants, habitude, cancer, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik