Insolite
URL courte
8719
S'abonner

Une étude menée par une organisation américaine a dévoilé la liste des pays dont les habitants souffrent le plus d’émotions négatives telles que le stress, l'anxiété et la douleur.

Et en 2017, les résidents de la République centrafricaine (RCA), de l'Irak et du Sud-Soudan ont été le plus confrontés à des émotions négatives, indique l'entreprise Gallup.

L'étude a été menée dans 146 pays. Les sociologues de l'entreprise demandaient aux gens s'ils avaient éprouvé des sentiments négatifs la veille. Et trente-huit pour cent des personnes interrogées ont déclaré être inquiètes, 37% stressées et 31% ressentir des douleurs physiques. Au moins un répondant sur cinq se sentait triste (23%) ou en colère (20%).

L'indice le plus élevé des émotions négatives (61%) a été détecté chez les résidents de Centrafrique. Soixante-six pour cent des habitants de ce pays ont connu des douleurs physiques et quasiment le même nombre (74%) une forte inquiétude. Ces deux indicateurs sont les plus élevés parmi tous les pays du monde au cours de la dernière décennie.

La deuxième place du classement est occupée par l'Irak, déjà «leader» par le passé pendant quatre années consécutives. Ensuite viennent le Sud-Soudan, le Tchad, la Sierra Leone, l'Egypte, l'Iran, le Niger, les territoires palestiniens, le Libéria, Madagascar et l'Ouganda.

La Russie fait partie des pays affichant un indice d'émotions négatives le plus faible (20%) aux côtés de Taiwan, du Kirghizistan, du Kazakhstan, de l'Estonie, de l'Ouzbékistan, de l'Azerbaïdjan, de la Pologne, de la Mongolie, de la Suède, des Pays-Bas, de l'île Maurice et de la Bulgarie.

L'année 2017 a été marquée par un record d'émotions négatives parmi la population terrestre: plus que jamais, nous sommes en proie au stress, à l'anxiété et à la douleur, a démontré l'étude.

Lire aussi:

Incident nucléaire à Taishan: coup dur pour l’EPR made in France, en concurrence avec les USA
«Pédocriminel!»: Jack Lang insulté à Montpellier – vidéo
Navires iraniens en route vers le Venezuela? «Une provocation pour les USA, qui se prennent pour les rois du monde»
Perquisition à l'IHU où officie le professeur Raoult
Tags:
pays, émotions, stress, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook