Insolite
URL courte
4420
S'abonner

En conduisant plusieurs troupeaux d’éléphants sur le territoire d’une réserve au Sri Lanka, le chef du troupeau a rencontré un congénère qui l’a mortellement blessé. Des centaines d’éléphants sont restés honorer la mémoire de leur meneur mort en caressant son corps avec leurs trompes.

Près de 300 éléphants se sont réunis autour du corps de leur meneur décédé dans une réserve pas loin de la ville d'Anurâdhapura au Sri Lanka. La scène a été filmée par un témoin.

Selon les organes chargés de la protection des animaux, dans la réserve l'éléphant-leader conduisait le troupeau lorsqu'il a rencontré un congénère agressif. Au cours de la bagarre qui a suivi, il a reçu des blessures mortelles, rapporte News First.

Environ 300 éléphants se sont réunis près de l'éléphant mort. Ils touchaient son corps et le caressaient avec leurs trompes. La scène a attiré l'attention des habitants locaux. Quand les hardes d'éléphants sont parties, l'éléphant agressif qui l'avait tué est lui-même revenu vers le corps du mort. 

Les éléphants sont considérés comme l'une des rares espèces de mammifères à avoir des rituels uniques associés à la mort. Les deux espèces d'éléphants, africains et indiens, se rassemblent près de leurs congénères décédés et les touchent avec leurs trompes.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Armement: éprouvé au combat, le canon CAESAR de Nexter a séduit la République tchèque
Justin Trudeau, un genou à terre avec des manifestants contre le racisme - images
Tags:
réserve naturelle, morts, éléphants, Sri Lanka
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook