Ecoutez Radio Sputnik
    pingouin

    Crime pas comme les autres: deux manchots gays enlèvent le petit de leurs voisins (vidéo)

    CC0 / PublicCo
    Insolite
    URL courte
    8110

    Un couple de manchots homosexuels résidant dans un zoo danois situé dans la ville d’Odense, a commis un crime insolite, en kidnappant le bébé de ses voisins. La scène a été immortalisée en vidéo.

    Un drôle de crime s'est déroulé dans un zoo danois situé dans la ville d'Odense, où deux manchots homosexuels ont enlevé le petit de leurs voisins, a expliqué Sandie Hedegard Munck, un employé du zoo cité par les médias.

    Il a ainsi supposé que les manchots avaient eu l'idée de passer à l'acte lorsqu'ils ont vu que les parents avaient laissé leur petit tout seul pendant un moment. Probablement, sa maman était partie prendre un bain tandis que son père qui était censé le surveiller, s'est déconcentré en regardant autre chose.

    En rentrant, les parents ont fait semblant de rien, comme s'ils n'avaient jamais eu de petit. Ce comportement a fortement surpris les employés du zoo car, d'habitude, la femelle avait un comportement très agressif par rapport à ceux qui tentaient de s'approcher du petit.

    «Je m'attendais à ce que les parents viennent réclamer le petit. Mais le mâle tournait en rond comme s'il n'avait jamais eu d'enfant, et la femelle ne semblait pas chercher quelque chose», a poursuivi Sandie.

    Plus tard, la maman s'est toutefois rendu compte de l'absence du petit et est partie à sa recherche. Elle a guetté le couple qui l'avait enlevé et a récupéré son enfant à l'aide des employés du zoo.

    De leur côté, ces derniers ont promis de donner au couple gay un autre œuf, qu'une future maman solitaire ne pourrait pas surveiller toute seule.

    Lire aussi:

    Le tigre russe Umar en route vers sa fiancée américaine
    Un manchot se réjouit de "La Bête de l’Est"
    Un hippopotame s'enfuie d'un zoo en Israël, puis se ravise (vidéo)
    Tags:
    vidéo, petit, manchots, pingouins
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik