Ecoutez Radio Sputnik
    plages

    Ici la mort est partout: la liste des plages à éviter à tout prix (photos)

    © Sputnik . Nikolay Hiznyak
    Insolite
    URL courte
    3181

    En organisant vos vacances pour l’été prochain, vérifiez que vous n’allez pas tomber sur une de ces plages qui sont considérées comme les plus dangereuses de la planète à cause de leurs habitants, comme les requins, les serpents, les méduses et même… les vaches.

    Le sable doux, l'eau turquoise… C'est un tableau idyllique de la plage, mais il ne faut pas oublier que des dangers mortels peuvent s'y tapir. Le portail The Travel a préparé une liste des plages les plus dangereuses de la planète.

    Gansbaai, Afrique du Sud (les requins)

    Un beau littoral avec de belles stations balnéaires, de petits villages de pêcheurs mais également l'une des capitales mondiales des requins. Ici, il y a tellement de prédateurs marins que cet endroit est connu dans le monde entier comme une «allée de requins». Sur la plage, on peut profiter d'une attraction très populaire, à savoir la plongée dans une cage au milieu des prédateurs marins.

    Darwin, Australie (les méduses, les requins et les crocodiles)

    Les mangroves autour du port sont un paradis pour les crocodiles, et ces endroits sont à éviter à tout prix. En outre, l'eau est peuplée de méduses, et nager en profondeur n'est pas conseillé à cause des algues et des requins.

    Calangute, Goa, Inde (les vaches)

    L'État de Goa est très touristiques, les plages sont célèbres pour leur beauté et la mer chaude. Mais la plage de Calangute est particulière, puisque les touristes doivent la partager avec des vaches. Chaque jour, deux troupeaux broutent près de l'entrée de la plage. Les propriétaires n'ont pas d'employés qui suivent les animaux, alors les vaches font tout ce qu'elles veulent. Pour ceux qui osent marcher sur la plage pieds nus, cela peut avoir des conséquences désagréables.

    Baie de Repulse, Hong Kong (les algues et les bactéries)

    La Baie de Repulse est située dans un quartier prestigieux de Hong Kong. Néanmoins, outre les ordures et les poissons morts, l'eau de mer grouille d'algues. À proximité de la plage se trouvent de nombreux chantiers dont les déchets coulent dans la mer en entraînant l'apparition d'algues et de bactéries toxiques.

    Le Queensland, Australie (les méduses et les serpents)

    Les parents de certaines régions du Queensland ont cessé d'emmener leurs enfants sur les plages à cause du grand nombre de serpents. De plus, des méduses viennent ici régulièrement, ce qui fait que les plages ressemblent à un tapis à bulles. Toutes ne sont pas dangereuses, mais certaines sont extrêmement toxiques.

    Île de Queimada Grande, Brésil (les serpents)

    Cette île au large des côtes du sud du Brésil est connue comme «l'île des serpents» et abrite de nombreuses vipères. Sur l'île, on trouve jusqu'à cinq serpents par mètre carré de terrain.

     

    Lire aussi:

    Victoria's Secret Fashion Show 2018: ces jeunes filles vont enflammer le podium (photos)
    Un Armageddon en Russie? La foudre frappe le plus haut édifice d’Europe (vidéo, photos)
    Des jeunes filles posent seins nus avec des ananas, la Toile s’en délecte (photos)
    Tags:
    plages, requins, Serpents, crocodiles, Afrique du Sud, Hong Kong, Australie, Brésil, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik