Ecoutez Radio Sputnik
    Des motos

    Âmes sensibles s’abstenir: pour sa demande en mariage, il est allé au bout du bout (vidéo)

    CC0 / MaxxGirr
    Insolite
    URL courte
    16438

    Aux Philippines, un jeune homme a mis en scène sa propre mort dans un accident de moto devant sa petite amie abasourdie, avant de lui faire une demande en mariage.

    Un Philippin du nom de Jeffrey Delrio a mis en scène sa propre mort dans un accident de moto, avec l'aide de policiers de la circulation qui ont garé leur camion devant lui alors qu'il était allongé sans vie sur le sol à côté de sa moto, relate le portail d'actualités Newsflare.

    Un agent de la circulation est alors arrivé sur les lieux avec la petite amie du «défunt», Shiela Parayanon, et lui a demandé de se préparer au pire. Visiblement paniquée, elle a couru vers Jeffrey, allongé sur cette autoroute de South Cotabato.

    Alors que les policiers faisaient semblant de le réanimer tant bien que mal, Jeffrey s'est alors levé comme si de rien n'était, a sorti de sa poche une petite boîte rouge contenant une bague de fiançailles et demandé à sa petite amie si elle voulait bien l'épouser.

    En larmes, la jeune fille visiblement très émue a embrassé la policière qui se trouvait à côté avant de dire «oui»!

    Spectateur de la scène, Mark Apura, un ami du couple qui a tout filmé, a déclaré que la demande avait été «très romantique» et que le couple était «plein d'amour» suite au faux accident.

    «C'était inhabituel. On imagine parfois des façons insolites de faire sa demande en mariage. Jeffrey semblait gravement blessé, mais quand sa petite amie est arrivée sur les lieux, c'est comme s'il avait ressuscité», a confié Mark Apura aux journalistes.

    Lire aussi:

    Le Bitcoin, «une bulle qui finira par éclater»: un économiste américain explique
    Un commentateur de CNN viré après un slogan nazi
    Washington appelle à geler par «tous les moyens» le conflit syrien
    Tags:
    demande en mariage, accident, insolite, moto, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik