Ecoutez Radio Sputnik
    Un singe (image d'illustration)

    Un Indien laisse un singe prendre le volant d’un bus et le regrette (vidéo)

    CC0 / MadebyNastia
    Insolite
    URL courte
    368

    En Inde, un chauffeur de bus a été licencié quand son directeur a vu sur internet une vidéo où il laisse un singe prendre le volant. La direction de l’entreprise a trouvé ce comportement dangereux pour les passagers alors que ces derniers, au contraire, ont pensé que cela était adorable de laisser le singe «conduire» le bus.

    Un chauffeur de bus a été licencié après avoir donné le volant à un singe dans la ville indienne de Davangere, relate le portail Channel News Asia.

    Il a été filmé par les passagers qui ont trouvé cette situation adorable et drôle. Par contre, quand la direction de la compagnie a vu cette vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, elle a estimé que ce comportement était dangereux et a mis à la porte le chauffeur.

    «Le chauffeur M.Prakash a été suspendu pour avoir laissé un singe "conduire" son bus. La sécurité des passagers est notre priorité et le chauffeur ne peut pas la risquer», a déclaré un représentant officiel de l'entreprise cité par le portail Channel News Asia.

    Il a été signalé qu'au moment de l'enregistrement de la vidéo en question, il y avait 30 passagers dans le bus et que personne ne s'était plaint du chauffer et de l'animal. Le singe a été en effet emporté par un passager.

    Certains internautes ont soutenu le chauffeur sur Twitter en affirmant que son licenciement était une mesure très stricte et qu'il n'était pas nécessaire.

    ​«Amoureux des animaux. Il ne devrait pas être suspendu. Le singe est si mignon et poli sur la vidéo.»

    ​«Il ne devrait pas être suspendu. Il aurait dû avoir une chance.»

    «Pourquoi le suspendre. Il a toujours contrôlé le volant avec une main. Il n'a pas mis les gens en danger.»

    Lire aussi:

    La pétition pour le chauffeur ayant giflé un jeune collecte plus de 140.000 signatures
    Qui volait l’essence des motos du parking? Ce n’était pas un homme
    Allocution de Macron après le remaniement: «mea culpa ou coup de com’»?
    Tags:
    volant, conducteur, bus, singes, licenciement, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik