Ecoutez Radio Sputnik
    Ovni

    Si ce n'est pas un ovni, qu'est-ce alors? Les mystères les plus fous (images)

    CC0 / Free-Photos
    Insolite
    URL courte
    453

    Parfois, on se sent si seul dans l'Univers qu'on est prêt à voir des ovnis dans de grandes pierres de forme étrange ou bien dans des fours à pizza. Voici quelques exemples de ces dernières années.

    Début octobre, un groupe américain d'aide aux animaux échoués sur le littoral a repêché au large de la Caroline du Sud un objet énigmatique qui a vite attiré l'intérêt des ufologues amateurs. Le fait que les autorités locales se sont précipitées pour évacuer l'objet mystérieux du littoral a évidemment ajouté à la paranoïa entourant la trouvaille, bien que l'hypothèse la plus probable soit qu'il s'agit plutôt d'un tuyau de drague ou d'une partie d'une bouée.

    Des objets naturels comme artificiels d'une provenance au premier regard obscure suscitent toujours l'enthousiasme des adeptes des théories extraterrestres. Or, de pareils mystères se résolvent toujours de manière plutôt prosaïque.

    Dernier salut d'une fusée chinoise

    En mai 2018, des employés d'une centrale électrique chinoise ont découvert une immense pièce de métal tordu en pleine forêt dans la province du Fujian (sud-est):

    Bien qu'il se soit finalement avéré que l'objet provenait en effet de l'espace, il avait néanmoins été construit par de simples Terriens: c'était le nez d'une fusée Longue Marche 4C lancée par la Chine une semaine auparavant.

    Ovni créé par Google

    Un engin suspect qui s'est crashé dans le département de Tolima dans le centre-ouest de la Colombie en mars 2017 a provoqué l'embarras des villageois qui l'ont retrouvé. Selon les médias locaux, ces derniers ont d'abord cru qu'il s'agissait bien d'un ovni, mais la peur de l'inconnu ne les a cependant pas empêchés de s'approprier de certaines pièces de l'appareil accidenté.

    Les policiers ont par la suite établi que l'objet faisait partie du Projet Loon de la société X (anciennement Google X) censé développer l'accès à l'internet dans les zones les plus reculées de la planète. Le projet utilise des ballons stratosphériques dotés de panneaux solaires et permettant une connexion sur 40 kilomètres autour d'eux.

    Pizza spatiale

    La police du district londonien de Kingston a fait preuve de bon sens et d'humour en proposant à ses abonnés Facebook d'identifier un étrange objet qui s'était écrasé en plein milieu d'une rue de la capitale britannique avant de prendre feu:

    «Les officiers qui se sont rendus sur les lieux ont décrit l'objet comme ressemblant à un ovni ayant raté son atterrissage», a écrit la police provoquant une avalanche de commentaires insolites.

    Les internautes les plus réalistes ont enfin conclu qu'il s'agissait plutôt d'un four à pain ou à pizza. En fait, il serait bizarre pour un ovni de traverser l'univers avec un train d'atterrissage formé de quatre pattes carrées.

    Sceaux du service de migration galactique

    Début 2015, des mineurs russes travaillant dans le bassin de Kouznetsk, en Sibérie, ont découvert un objet en forme de disque parfaitement circulaire enfoui à une quarantaine de mètres sous terre.

    Bombée en son centre, la trouvaille des mineurs avait ainsi une silhouette évoquant l'image que l'on se fait souvent des soucoupes volantes. Des disques similaires ont été également retrouvés dans des mines en Chine voisine, et les chercheurs sont toujours perplexes quant à l'origine de ces découvertes, ce qui laisse le champ ouvert à toutes les hypothèses. Selon l'une des plus drôles, il s'agit d'un sceau du service de migration galactique qui avait à l'époque un bureau sur Terre.

    Lire aussi:

    Les astronautes de la NASA auraient-ils filmé un énorme ovni sphérique? (vidéo)
    Ovni, nuage ou… un objet mystérieux survolant l’Elbrouz capté en vidéo
    Les origines d'un «vaisseau extraterrestre crashé» en Russie révélées (vidéo)
    Tags:
    réseaux sociaux, pizza, extraterrestres, espace, ovnis, ufologues, Longue marche (Changzheng), Google, Londres, Colombie, Russie, Chine, Caroline du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik