Ecoutez Radio Sputnik
    L'homme en jaune

    «L’homme en jaune», une curiosité de la ville syrienne d’Alep (photos, vidéo)

    © Sputnik . Mustafa Rostum
    Insolite
    URL courte
    7260

    L’habitant d’Alep Abu Zakur est surnommé dans sa ville natale « l’homme en jaune ». Considéré comme une curiosité locale, il porte des vêtements de cette couleur depuis 35 ans et même les terroristes ne sont pas parvenus à le faire renoncer à ses habits jaune citron.

    Abu Zakur, connu dans la ville syrienne d'Alep sous le surnom de «l'homme en jaune» porte des vêtements de cette couleur depuis 35 ans, ce qui lui garantit à coup sûr l'inscription dans le Livre Guinness des records.

    «Je serai inscrit dans le Livre Guinness sans problème parce que personne au monde ne porte en permanence des vêtements jaunes pendant plus de 30 ans », a-t-il raconté à Sputnik.

    L'homme en jaune
    © Sputnik . Mostafa Rostum
    L'homme en jaune

    Il a ajouté qu'il avait toujours aimé cette couleur et qu'il était entouré d'une multitude d'objets jaunes.

    D'autant plus que même le Coran évoque positivement la couleur jaune dans la sourate consacrée à la vache.

    «Allah dit que c'est une vache jaune, de couleur vive et plaisante à voir», a-t-il déclaré en citant le livre saint de l'islam en appui de son idée.

    Quand les terroristes se sont emparés d'Alep, il a subi des exactions de leur part à cause de son amour du jaune. Pis encore, il a été incarcéré.

    Pourtant, les terroristes n'ont rien trouvé pour l'incriminer et il a été relâché quelques jours plus tard. Quant aux vêtements jaunes, les terroristes ne sont pas parvenus à le contraindre à y renoncer.

    «Quand j'ai été relâché, je suis revenu chez moi où j'ai attendu la libération de la ville des terroristes. Je n'ai jamais quitté mon pays et j'ai enduré toutes les privations avec les autres Syriens», a-t-il confié à Sputnik.

    L'homme en jaune
    © Sputnik . Mustafa Rostum
    L'homme en jaune

    À présent, il touche une pension et est content de tout. Il dit qu'il n'a besoin de rien et que le bonheur est dans son for intérieur.

    Des habitants et des visiteurs d'Alep viennent souvent le voir pour prendre une photo ou pour causer. Il ne refuse rien à personne et est un véritable exemple de l'hospitalité syrienne.

    Lire aussi:

    Festivités du Nouvel An chinois dans différents pays
    De quelle couleur sont ces balles? Une illusion d’optique rend perplexe la Toile
    Tempête de sable en Iran
    Tags:
    vêtements, terrorisme, jaune, Alep
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik