Ecoutez Radio Sputnik
    Un loup (image d'illusttration)

    Un Russe a attrapé un loup dans une forêt et en a fait son animal de compagnie (vidéo)

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    Insolite
    URL courte
    5538

    Parti à la chasse dans un bois, un Russe est tombé sur un loup qui est allé à sa rencontre et lui a léché la main comme s’il demandait de l’aide. Touché, l’homme a décidé d’emmener l’animal vivre avec lui dans son appartement.

    Un habitant de la ville de Volgograd, à environ 900 km au sud-est de Moscou, vit depuis quelques temps avec un loup dans son appartement, relatent des médias locaux.

    Tout a commencé lorsque l'homme est parti à la chasse dans une forêt et a croisé un loup caché derrière un buisson. À sa grande surprise, l'animal est venu à sa rencontre et lui a léché la main comme s'il lui demandait ainsi de l'aide.

    Le chasseur a donc pris la décision d'emmener le canin avec lui. Depuis, le loup qui s'appelle maintenant Seryi («gris», en russe) vit avec son maître et sa fille, étudiante. L'animal vit sur le balcon, entouré de grilles métalliques.

    Le Russe a notamment raconté qu'il avait été facile d'apprivoiser son nouvel animal de compagnie, qui s'était montré très docile.

    «Il dormait avec moi. Il me réveillait avec tact mais de manière insistante. À six heures du matin, il grattait avec sa patte à la porte. Il fait preuve de persévérance, mais il ne s'impose pas. Je me lève, je me lave le visage et je me promène avec Seryi», a partagé le Russe.

    Selon le propriétaire, le loup lui obéit et ne crée aucun problème lors des promenades, bien qu'il n'aime pas croiser des passants de sexe masculin. Par contre, l'animal réagit calmement en présence des femmes et des enfants.

    Lire aussi:

    Le loup fait son grand retour en Belgique après plus d’un siècle d’absence
    Nicolas Hulot hurle-t-il avec les loups?
    Les loups mutants de Tchernobyl menacent l’Europe, selon des chercheurs américains
    Tags:
    chasse, animaux, loups, Volgograd, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik