Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Kardashian

    «Pompiers, je vous aime»: la résidence de Kim Kardashian menacée d’incendies

    © AP Photo / Lionel Cironneau
    Insolite
    URL courte
    340

    Les incendies, qui gagnent du terrain en Californie, se sont propagés sur le territoire de la résidence du couple West-Kardashian. L’épouse du rappeur américain l’a signalé sur son compte Twitter.

    Kim Kardashian a fait savoir sur Twitter que sa maison à Hidden Hills, en Californie, était menacée par les incendies qui ravagent cet état américain.

    «J'ai appris que les flammes avaient touché notre propriété à Hidden Hills mais elles ont été maîtrisées et se sont arrêtées pour le moment. Il ne semble pas que cela se détériore actuellement. Je prie pour que le vent soit en notre faveur. Dieu est bon! Je prie pour que tout le monde soit en sécurité», a-t-elle écrit.

    ​Plus tard, la star américaine a remercié les pompiers en leur déclarant son amour.

    ​Dans un autre tweet, elle a publié une photo avec sa nièce, en indiquant que sa famille était en sécurité.

    ​«Je tente de ne plus penser au feu en me blottissant contre ma nièce. Nous sommes tous sains et saufs et c'est ce qui compte.»

    ​L'incendie, baptisé Camp Fire, s'est déclaré jeudi en Californie et s'est propagé rapidement sur une superficie de plus de 36.000 hectares, détruisant environ 7.000 bâtiments et faisant au moins neuf morts. Il s'agit donc du plus puissant incendie dans l'histoire de l'état et ses conséquences ont déjà dépassé celles de l'incendie Tubbs d'octobre 2017. Donald Trump a déclaré vendredi l'état d'urgence en Californie.

    Lire aussi:

    Kim Kardashian est-elle vraiment heureuse dans son couple? (photo)
    Une photo de Kim Kardashian à l’époque écolière fait du bruit parmi ses admirateurs
    «Le seul Kim qu’il pouvait avoir»: le programme de la rencontre Trump-Kardashian dévoilé
    Tags:
    incendie, pompiers, Kim Kardashian, Californie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik