Ecoutez Radio Sputnik
    La marque à l'hélice

    Las de réparer sa BMW, il trouve une façon de renvoyer l’ascenseur au concessionnaire

    © AP Photo / Matthias Schrader
    Insolite
    URL courte
    10621

    En achetant une BMW Série 7 à 123.000 euros en septembre 2016, un Estonien ne pouvait pas imaginer que cette merveille technique bavaroise le vouerait à tant d’ennuis. Cependant, son concessionnaire n’a pas été en reste.

    En septembre 2016, un Estonien préférant garder l'anonymat a acheté un modèle d'exposition de BMW Série 7 à 123.000 euros. La berline affichait sur le compteur 12.000 km et la joie de son propriétaire n'a pas duré longtemps, juste le temps de parcourir 6.000 km.

    Les problèmes ont commencé lorsque le kilométrage a atteint 18.000: la ventilation du siège conducteur est tombée en panne.

    Depuis, les pannes se sont mises à pleuvoir tous les 3.000 km. Le toit ouvrant d'abord (20.000), puis les tubes du circuit de refroidissement (23.000), le thermostat et l'ioniseur d'air du système Ambient Air (27.000).

    Ajoutons une panne de l'actionneur électrique du siège conducteur, un nouveau problème d'ioniseur et le tableau de bord numérique éteint.
    Mais le plus grave a commencé quand le kilométrage a atteint 45.000: le moteur, le volant, des capteurs et le compresseur de la suspension pneumatique (54.000 km).

    Le propriétaire de la voiture a confié au média estonien Aurogeenius que les dépenses étaient partiellement couvertes par l'assurance, mais en moins de deux ans après chaque panne il a dû plus de 25 fois recourir aux services de taxi à ses frais. Il a voulu rendre la BMW au concessionnaire pour récupérer une partie de l'argent payé, mais celui-ci lui a proposé 67.500 euros tandis qu'il comptait sur au moins 85.000.

    L'Estonien a trouvé un autre moyen de recouvrir ses pertes. Il a composé une liste de problèmes qu'il a eus et l'a portée sur la carrosserie l'accompagnant d'une légende: «La voiture coûte 122.700 euros et voilà ce que vous recevez pour ce prix». Et d'une autre: «Il devait y avoir 450 chevaux sous le capot, en réalité il n'y en a là-dedans qu'un seul qui tourne à peine». Le message est adressé directement au groupe BMW.

    «Je n'arrive pas à croire que cela se produit dans l'UE: 12 réparations sous garantie pour une BMW7, y compris le remplacement du moteur après 55.000 km pour une voiture d'une valeur de 127 000 euros? Inchcape Motors Estonia refuse de remplacer cette voiture. Bienvenue à l'âge médiéval!», a réagi un internaute après avoir pris connaissance de tout ce qui avait été écrit sur l'automobile.

    Lire aussi:

    Une poursuite policière dantesque à l’issue mortelle captée en vidéo en Angleterre
    Fast & Furious: un souci mécanique oblige un Américain à rouler à 150 km/h (vidéo)
    Une BMW avec un enfant à bord attaquée à coups de battes de baseball (vidéo)
    Tags:
    réparations, panne, BMW
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik