Ecoutez Radio Sputnik
    Un chien

    Un chien taxé de racisme pour avoir uriné dans un jardin

    © Sputnik . Evgenia Novozhenina
    Insolite
    URL courte
    9219

    Au Royaume-Uni, un chien a fait ses besoins en dehors de la maison d’un individu et il a perçu cet incident comme racial – tel est le contenu de la plainte reçu par la police Britannique. Elle est loin d’être unique en son genre.

    Un Britannique a signalé à la police un chien qui avait fait ses besoins dans son jardin. Selon lui, l'animal l'avait fait par discrimination raciale, écrit le Daily Mail.

    La description de l'incident «raciste» est la suivante: «Un chien inconnu a fait ses besoins à l'extérieur de la maison de la victime et la victime a pensé qu'il s'agissait d'une discrimination raciale».

    Les forces de l'ordre ont calculé que, dans les années 2015-2016, elles ont reçu près de 2.500 appels de ce type. Un des citoyens, par exemple, a appelé «raciste» le fait que l'enveloppe de la lettre qu'il avait reçue, a été ouverte à la poste. Un autre a trouvé un rat mort dans son jardin et a également jugé la situation «raciste». Et ainsi de suite.

    Le soir du 16 novembre, David Davies, député conservateur et ancien agent spécial, a déclaré que l'enregistrement de ces «non-crimes» était une perte de temps pour la police.

    «C'est une des raisons pour lesquelles la police se débat pour enquêter sur des infractions graves telles que les cambriolages chez les particuliers», a-t-il déclaré. «Les gens doivent commencer à réfléchir plus attentivement avant d'appeler la police.»

    Lire aussi:

    Vote d’une loi anti-racisme, la Tunisie en pointe dans le monde arabe
    La CIJ rejette la demande de l’Ukraine de «mesures urgentes» contre la Russie
    Brexit: le nombre de crimes de haine atteint un niveau record au Royaume-Uni
    Tags:
    insolite, police, racisme, chiens, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik