Ecoutez Radio Sputnik
    Des bananes

    Quand des menaces sont proférées par des… bananes

    © Sputnik . Sergey Subbotin
    Insolite
    URL courte
    4015

    Une Britannique a eu la désagréable surprise de trouver après ses courses un message menaçant disant «Je vais te tuer» gravé… sur une banane. Le supermarché s'est rapidement excusé pour cette inscription agressive.

    Les réseaux sociaux diffusent une photo très anodine à première vue, mais très menaçante si l'on y regarde de plus près.

    «Un peu extrême? J'aime les toasts aux bananes, mais en ouvrant un sac ce matin, j'ai compris qu'elles, elles ne m'aiment pas autant», a indiqué dans son post Fiona Shepherd.

    En effet, l'un des fruits affiche l'inscription «Je vais de tuer».

    La femme a précisé qu'elle avait acheté les bananes dans un magasin Sainsbury's, grande chaîne de supermarchés au Royaume-Uni.

    Les représentants du magasin ont adressé un message via Twitter à Fiona Sheperd pour s'excuser et préciser le magasin où les fruits ont été achetés.

    Fin septembre, une vague de panique avait déferlé sur l'Australie, dans les États du Queensland et de Nouvelle-Galles du Sud, après que des aiguilles à coudre ont été découvertes dans des fraises, des bananes et des pommes, avaient indiqué les médias locaux.

    Lire aussi:

    Australie: après les fraises, des aiguilles retrouvées dans les pommes et les bananes
    La psychose des fraises australiennes «piégées» gagne la Nouvelle-Zélande
    Une suspecte appréhendée dans l'affaire des fraises piégées australiennes
    Tags:
    fruits, banane, fraises, réseaux sociaux, Twitter, Inc, Nouvelle-Galles du Sud, Queensland, Australie, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik