Ecoutez Radio Sputnik
    Requins-nourrices

    Un garçon de 8 ans sauvé des dents d'un requin-nourrice par son père (images)

    CC0 / Pixabay/taylorklekamp
    Insolite
    URL courte
    383

    Un Américain s'est précipité au secours de son enfant de 8 ans lorsque ce dernier a été attaqué par un requin-nourrice, espèce généralement considérée comme inoffensive, selon The Daily Mirror.

    Une baignade avec des requins-nourrices a failli tourner à la tragédie aux Bahamas, lorsqu'un de ces animaux a attaqué un garçon de 8 ans, s'accrochant à son omoplate, relate The Daily Mirror.

    L'enfant et son père, originaires de l'Utah, nageaient dans une piscine en compagnie de six requins considérés comme inoffensifs pour les humains. Après avoir entendu les cris de son fils, l'homme s'est précipité vers lui et a vite arraché la bête du dos du garçon avant de prendre ce dernier dans ses bras et de le sortir de l'eau.

    L'incident a provoqué une panique dans la piscine, et les nageurs se sont rués vers la sortie. Des médecins présents parmi les touristes ont examiné et nettoyé les blessures du garçon avant de conclure qu'elles ne nécessitaient pas de points de suture.

    Selon la mère du garçon citée par le journal, la rapide intervention de son époux a empêché le requin de mordre l'enfant plus profondément.

    Les requins-nourrices vivent dans les mers tropicales et tempérées chaudes du Pacifique central, notamment en Polynésie, jusqu'à l'Australie ainsi que dans l'océan Indien. Capables d'atteindre une longueur de 3 mètres à l'âge adulte, ils se nourrissent de petits poissons, de crabes et de poulpes et, en règle générale, n'attaquent pas les humains.

    Lire aussi:

    «Allahu akbar»: le tout dernier cri du copilote lors du crash du Boeing de la Lion Air
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Tags:
    baignade, attaque, piscine, requins-nourrices, requins, océan Indien, océan Pacifique, États-Unis, Bahamas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik