Insolite
URL courte
0 412
S'abonner

Une vidéo montrant une créature inconnue avec une queue de rat a rendu des internautes perplexes. Mais un chercheur de l’Université de Sydney a fait toute la lumière sur cette énigme.

De nombreux utilisateurs de réseaux sociaux ont été déroutés en voyant un insecte énigmatique de forme oblongue et muni d’une queue qui avait été découvert par des touristes australiens à Lake Bolac, un hameau de l'ouest de l'État de Victoria, annoncent des médias.

 

Un randonneur, Guy Shlomi, a posté la vidéo sur Facebook avec le titre suivant: «Juste un autre extraterrestre en Australie». Il a avoué n’avoir jamais vu rien de pareil. La vidéo a plus tard été partagée sur YouTube.

Et de nombreux commentateurs semblaient être d’accord avec l’hypothèse du randonneur, n’ayant jamais observé de telles bestioles.

Toutefois, selon Yahoo News, il ne s’agit pas d’un organisme extraterrestre, mais d’une larve à queue de rat d’éristales qui sont largement répandus en Australie.

À l'état adulte, les éristales sont des diptères, autrement dit des «mouches» (au sens large du terme) et elles appartiennent à la famille des syrphes (500 espèces en France).

La fameuse «queue de rat» de la larve est en fait un siphon respiratoire très souple et mobile qui peut s’étirer ou se rétracter à volonté, selon la position de la larve ou la profondeur de ses évolutions.

Les syrphes «sont inoffensifs, ce sont des insectes utiles» pour le pays et le monde entier parce qu’ils sont pollinisateurs, a précisé Tanya Latty, entomologiste à l'Université de Sydney citée par Yahoo News.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Attaque à Nice: un deuxième homme qui a été en contact avec le tueur placé en garde à vue
Tags:
entomologie, vidéo, larves, insectes, Facebook, Université de Sydney, Tanya Latty, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook