Insolite
URL courte
4100
S'abonner

La croisière est l’étape lors de laquelle s’est produit en 2018 le plus grand nombre d’accidents aériens, affirme un spécialiste de la Flight Safety Foundation, cité par un média russe. Auparavant, c’était les décollage et atterrissage qui étaient considérés comme les plus dangereux.

Le plus grand nombre d'accidents aériens se produisent lors de la croisière, a déclaré Valeri Chelkovnikov, spécialiste de la Flight Safety Foundation, interrogé par le journal russe Rossiyskaya Gazeta.

Le média a rappelé qu'auparavant, les experts considéraient le décollage et l'atterrissage comme les étapes les plus dangereuses d'un vol.

«Grâce aux programmes de la Flight Safety Foundation et de l'Organisation de l'aviation civile internationale, ces statistiques ont changé de manière radicale […] L'an dernier, [l'étape, ndlr] la moins dangereuse était le décollage avec aucun accident», a-t-il précisé.

Selon l'expert, neuf accidents se sont produits à l'étape de croisière.

D'après les données de l'Aviation Safety Network, quinze accidents mortels d'avions de ligne ayant provoqué la mort de 556 personnes dans le monde ont été enregistrés en 2018.

L'année 2018 comptabilise près de 37.800.000 vols, ce qui aboutit à un ratio d'un accident d'avion mortel pour 2,54 millions de vols.

L'année 2017 avait été la plus sûre pour le transport aérien mondial depuis 1946 et l'établissement de statistiques sur les accidents d'avions, avec un total de dix accidents impliquant des avions de transport de passagers ayant fait 44 morts.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Contrôles policiers «abusifs», «violents» voire «discriminatoires», des associations montent au créneau
La Belgique prolonge à son tour le confinement de deux semaines
Tags:
avion, décollage, atterrissage, Rossiïskaïa gazeta, Organisation de l'aviation civile internationale (OACI)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook