Ecoutez Radio Sputnik
    Un alligator

    Un dépressif apprend à lutter contre son mal avec... un alligator (photos)

    CC0 / Gellinger
    Insolite
    URL courte
    235

    Un homme âgé souffrant de dépression a, tout comme beaucoup de ses semblables, décidé d'avoir un animal chez lui. Mais son choix a fortement surpris ses amis.

    Un retraité de Pennsylvanie, Joie Henney, a décidé de lutter contre sa dépression en achetant un petit alligator, annonce le journal Philadeliphia Inquirer.

    Selon ce dernier, Henney a acheté un petit alligator et lui a donné le doux nom de Wally. Au moment de l'achat, le reptile ne faisait que 45 centimètres de long, mais à présent, il mesure 152 centimètres.

    Le retraité affirme que Wally n'est absolument pas agressif mais très timide et dont la conduite rappelle celle d'un bon chiot.

    ​Le reptile est câlin, tout comme les chiots, et adore s'installer sur le canapé. Wally possède sa propre piscine en plastique et son propriétaire le sort parfois dans la rue. Chaque fois qu'il le fait, il se sent obligé d'expliquer aux passants que son «petit» est timide, câlin et absolument inoffensif.

    ​Sa décision d'acheter un alligator a été prise après que les médecins lui ont diagnostiqué une dépression nerveuse. L'homme avait perdu trois amis proches et avait du mal à s'en remettre. D'habitude, les médecins ne prescrivent pas la présence de reptiles en qualité d'animaux de compagnie, mais pour le cas de Henney et Wally, la thérapie s'est avérée efficace, indique le journal américain.

    Lire aussi:

    La France au seuil d’une révolution? Le sondage alarmant de l’Ifop
    Gilets jaunes: l’armée sera déployée samedi pour sécuriser des bâtiments
    Les derniers mots des pilotes du crash du Boeing 737 MAX révélés par les boîtes noires
    Tags:
    alligator, dépression, Pennsylvanie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik