Ecoutez Radio Sputnik
    Meghan Markle exprime son soutien à d’anciennes prostituées sur des bananes

    Meghan Markle exprime son soutien à d’anciennes prostituées… sur des bananes

    © REUTERS / Toby Melville/Pool
    Insolite
    URL courte
    226
    S'abonner

    Lors d’une récente visite à l’association caritative One25, l’épouse du prince Harry a fait part de son soutien à des femmes qui voulaient quitter la prostitution. En fait, les messages qu’elle leur a adressés ont été écrits… sur des bananes.

    Meghan Markle a rendu visite le 1 février à l'association caritative One25, qui prend en charge des femmes qui veulent quitter la prostitution.

    Les photos des sacs contenant de la nourriture préparés par l'épouse du prince Harry à ces femmes ont été postées sur le compte Instagram du palais de Kensington. La duchesse de Sussex a rédigé des messages de soutien à leur égard et les a écrits… sur des bananes.

    Selon le palais de Kensington, Meghan Markle s'est inspirée des actions d'une personne travaillant dans une cantine scolaire aux États-Unis et qui écrivait des messages gentils pour les enfants.

    Les fans de l'ancienne actrice ont apprécié son geste.

    ​Dans le même temps, d'autres l'ont critiquée. Parmi ces derniers, le journaliste Piers Morgan, qui estime qu'il s'agit de «l'une des choses les plus étranges et les plus ridicules qu'un membre de la famille royale ait jamais faites».

    «Pourquoi est-ce que Meghan Markle signe les bananes de prostituées pour leur donner du courage? C'est l'une des choses les plus étranges et les plus ridicules qu'un membre de la famille royale ait jamais faites.»

    Lire aussi:

    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    La ministre des Sports quitte un stade de Seine-Saint-Denis sous une pluie d’insultes - vidéo
    Tags:
    prostitution, banane, Meghan Markle, prince Harry, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik