Ecoutez Radio Sputnik
    Une boisson énergisante

    Il boit trois litres de boisson énergisante par jour et voilà le résultat (photo)

    CC0 / Herbich
    Insolite
    URL courte
    161465

    Pour rester en forme et réussir à l’université, un étudiant britannique a commencé à ingurgiter des boissons énergisantes très régulièrement, soit environ 45 canettes par semaine. Au bout de sept mois de ce régime, il s’est cassé quatre dents en mordant dans une pomme et a découvert que les autres étaient gravement endommagées.

    Au Royaume-Uni, un étudiant s'est cassé quatre dents et a gravement endommagé les autres par sa consommation excessive de boissons énergisantes, relate The Daily Mail.

    Selon la publication, ce jeune homme de 21 ans buvait environ 45 boissons énergisantes par semaine, soit près de trois litres par jour. Il l'a expliqué par la nécessité de rester en forme pour réussir à la fac.

    Selon les médias, au bout de sept mois de cette consommation abusive, l'étudiant s'est soudainement cassé les dents, alors qu'il tentait de mordre dans une pomme.

    Lors du rendez-vous chez le dentiste, il s'est avéré que toutes ses dents étaient endommagées et que, pour les soigner, le jeune homme devrait faire poser 24 obturations et couronnes.

    Le quotidien britannique note que l'odontoclasie (la résorption progressive du tissu dentaire) est provoquée par la proportion excessive de sucre contenue dans les boissons énergisantes. En effet, un demi-litre d'une telle boisson contient en moyenne 54 grammes de sucre, alors que l'apport quotidien recommandé pour une personne est d'environ 30 grammes.

    Lire aussi:

    Le préfet de Paris aurait demandé de démuseler les chiens d'attaque pour l'acte 24
    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    Défense: des médias étrangers ont filmé la «mort» d’une attaque chimique attribuée à Damas
    Tags:
    boissons énergisantes, dents, sucre, santé, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik