Ecoutez Radio Sputnik
    Un ours polaire

    Invasion d’ours polaires dans le Nord russe: la Défense prend les rênes

    © Sputnik . Alexander Vilf
    Insolite
    URL courte
    5231

    L’invasion d’ours blancs sur l’archipel de la Nouvelle-Zemble a poussé les militaires à intervenir, les mesures prises auparavant s’étant révélées infructueuses. Cependant, les froids polaires semblent plus efficaces…

    Le ministère russe de la Défense a promis d'aider à résoudre le problème des ours blancs qui envahissent la Nouvelle-Zemble depuis le début du mois, relate le journal Krasnaïa zvezda, relevant de la Défense russe.

    Le nombre de cas de comportement agressif des plantigrades, représentants d'une espèce inscrite sur la liste rouge mondiale de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), est monté en flèche, constate le ministère.

    Les militaires, de concert avec l'administration de la région d'Arkhangelsk (ville portuaire située dans le Nord russe, à l'embouchure de la Dvina septentrionale) prennent des mesures visant à empêcher l'invasion d'ours polaires dans les localités de l'Arctique russe.

    Suite à la croissance du nombre de prédateurs près des localités nordiques, un groupe comprenant des militaires, des écologistes et des scientifiques a été formé pour élaborer des mesures concrètes pour faire face à cette menace.

     

    Tout d'abord, les délais de construction d'une usine de traitement des déchets seront révisés. Afin de diminuer les volumes des déchets accessibles aux plantigrades, elle sera construite d'ici à 2019-2020 au lieu de 2021.

    Cependant, une baisse des températures a déjà permis la formation d'une couche de glace qui empêche l'accès aux ordures et pousse les ours à revenir à leur mode de vie habituel, à savoir la chasse aux phoques.

    Auparavant, une invasion d'ours polaires a été signalée sur l'archipel russe de Nouvelle-Zemble, entraînant des mesures exceptionnelles pour lutter contre leur présence en milieu urbain.

    Lire aussi:

    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Une explosion se serait produite dans une raffinerie en Espagne (images)
    «Julian Assange est torturé, notre crainte est qu’il meure en prison»
    Tags:
    animaux, ours blanc, ministère russe de la Défense, Russie, Nouvelle-Zemble
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik