Insolite
URL courte
4111
S'abonner

L’apparition d’un mannequin de la maison Burberry, sur le podium de la Fashion Week de Londres, en sweat à nœud coulant fait polémique. Alors que les uns accusent la marque d’allusion à la pendaison, le directeur artistique de la marque dit s’être «inspiré du thème marin».

La mode vestimentaire est un phénomène contesté, qui s'étend au-delà des podiums. Lors du défilé de la collection automne-hiver 2019 dans le cadre de la Fashion Week de Londres, la maison Burberry a présenté un sweat marron à nœud coulant. Selon certains, le nœud autour du cou faisait allusion à un suicide par pendaison.

Le mannequin Liz Kennedy, qui assistait au défilé de mode, a été la première à tirer la sonnette d'alarme sur Instagram. Elle a posté la photo du hoodie contesté et écrit: «Le suicide n'est pas mode et n'est pas glamour».

«Je ne comprends pas comment vous avez pu laisser un pareil look défiler sur le podium (…) face à cette jeunesse impressionnable», continu-t-elle sur Instagram en s'adressant à l'équipe de la maison.

Son post a fait le tour du Net et a reçu des milliers de «j'aime» et de commentaires en soutien à la position du mannequin.

Le directeur artistique de Burberry Riccardo Tisci a fait remarquer qu'il n'y avait aucune allusion au suicide dans sa collection.

«Le design avait été inspiré par un thème marin, fil conducteur de toute la collection. Je n'ai jamais eu l'intention de vexer qui que ce soit. Cela ne reflète pas mes valeurs ni celles de Burberry».

À son tour, le directeur général de la marque, Marco Gobbetti, a présenté ses excuses sur les pages du Huffington Post UK.

Plus tard, la maison Burberry a retiré la veste à capuche de sa collection.

 

Lire aussi:

Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Un simple contrôle vire à la violente agression de deux gendarmes en Charente-Maritime
«Rayons produits bretons»: Ferrand ironise sur les rayons de produits communautaires qui choquent Darmanin
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Tags:
podium, polémique, défilé de mode, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook