Ecoutez Radio Sputnik
    Un petit chien qui mord

    Un Américain sur deux davantage prêt à se séparer de son partenaire que de son chien

    © Sputnik . Kirill Kallinikov
    Insolite
    URL courte
    6100

    Aux États-Unis, 81% des propriétaires de chiens câlinent leurs amis à quatre pattes, les regardent avec amour et chez un Américain sur trois ce regard rempli d’amour est plutôt adressé au chien qu’au compagnon, selon un sondage SurveyMonkey.

    Une étude réalisée par SurveyMonkey aux États-Unis auprès de 1.450 propriétaires de chiens a révélé que 81% d'entre eux parlaient d'une voix d'enfant avec leur animal, 67% les regardaient avec amour et qu'un sondé sur trois adressait un tel regard à son chien plus souvent qu'à son partenaire, rapporte le quotidien Kommersant.

    SurveyMonkey a également appris que 47% des personnes interrogées, surtout des femmes, préféraient faire des câlins à leur chien plutôt qu'à leur partenaire.

    De surcroît, un sondé sur deux serait prêt à se séparer de son partenaire si ce dernier n'aimait pas les chiens ou souffrait d'une allergie.

    Un Américain sur trois a affirmé organiser ses week-ends en fonction des préférences de son chien. 69% sont plutôt intéressés par une relation avec quelqu'un qui aime les chiens. 24% des propriétaires de chiens de la génération Y entretiennent une relation amoureuse ou d'amitié avec une personne dont ils ont aimé le chien.

    Un tiers des personnes interrogées se rendent aux rendez-vous avec leur chien pour savoir si leur ami à quatre pattes peut coexister avec le partenaire en puissance (41%) ou dans l'espoir que le chien sentira s'il s'agit d'une mauvaise personne (30%). 29% se sentent plus à l'aise avec leur chien pendant les rendez-vous.

    Lire aussi:

    L'Iran aurait abattu un drone espion américain sur son territoire
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Tags:
    partenaire, rendez-vous, propriétaire, chiens, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik