Ecoutez Radio Sputnik
    Le siège de la CIA

    Une faute d’accord ridiculise une affiche de la CIA destinée aux russophones

    © AP Photo / J. Scott Applewhite
    Insolite
    URL courte
    18450

    La CIA n’a pas réussi à conjuguer le seul verbe de son affiche de recrutement destinée aux russophones, ce qui a été vite remarqué par les internautes.

    Le russe, c’est compliqué: une affiche de recrutement de la CIA faisant appel aux personnes qui maîtrisent la langue de Pouchkine a suscité des commentaires moqueurs de la part des lecteurs renseignés en la matière:

    L’affiche a été aperçue par David Brunnstrom de Reuters à la station Foggy Bottom de Washington, où se trouvent plusieurs agences gouvernementales américaines, dont le département d’État, le département de l’Intérieur, ainsi que l’Université George Washington.

    L’affiche bilingue est conçue pour n’être comprise que par les personnes qui parlent, au moins un peu, le russe. La première partie de la phrase se traduit par «votre maîtrise des langues étrangères», tandis que la seconde «sont d’importance vitale pour la sécurité nationale». Les internautes ont vite détecté la faute d’accord entre le sujet «maîtrise» et le verbe conjugué à la troisième personne du pluriel:

    «Владение» est singulier, génies…

    Il faudrait mettre «est d’importance vitale», non?

    moi aller aprendrre les langhues étrangaires

    L’image d’un jeune homme d’apparence asiatique sur l’affiche a été également jugée hors sujet:

    Un Chinois qui parle russe. Intéressant.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    publicité, sécurité nationale, langues étrangères, renseignement, russophones, Université George Washington, Département d'Etat des Etats-Unis, CIA, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik