Insolite
URL courte
7284
S'abonner

Sous les yeux du public d'un cirque à Lougansk, un fauve s'est jeté sur son dompteur qui, bien que blessé, s'est relevé et a continué son numéro. L'homme a affirmé par la suite qu'en «cas d'attaque contre un dompteur, c'est à 99% la faute de ce dernier».

Un numéro de dressage dans un cirque de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine, a failli tourner au drame. Le dompteur égyptien Hamada Kouta était en piste avec des lions quand, soudain, l'un des animaux s'est jeté sur lui.

L'accident s'est produit sous le regard horrifié du public, dont faisaient partie de nombreux enfants, a indiqué le site CXID.info de la région de Lougansk. Toutefois, malgré ses blessures, le dompteur a poursuivi son numéro.

«Tout va bien. Je me suis relevé et les animaux ont regagné leurs cages. Après quoi je les ai rappelés sur la piste. Parce qu'il y avait des enfants dans la salle. Pour moi, l'essentiel, c'était la présence d'enfants. Bien sûr, j'étais couvert de sang, mais j'ai rassuré tout le monde et j'ai recommencé. Depuis le début jusqu'à la fin», a-t-il raconté dans une interview publiée sur le site mercredi.

Hamada Kouta a été griffé et mordu, mais a continué son numéro. Il a précisé que chaque profession avait ses difficultés et qu'il ne voyait aucun danger à se produire dans la cage avec un lion.

«En cas d'attaque contre un dompteur, c'est à 99% la faute de ce dernier, a-t-il affirmé. Par exemple, cette attaque-là a été provoquée par une erreur de ma part», a-t-il noté.

Selon lui, les 10 lions amenés pour les représentations à Lougansk étaient stressés du fait du dépaysement et celui-ci avait adopté un comportement agressif.

«Les lions n'ont pas eu le temps de s'adapter parce que nous avons commencé à travailler dès notre arrivée. Ils étaient stressés et c'est la raison de cette attaque. D'habitude, quand nous venons dans une ville, nous donnons aux animaux trois jours pour s'acclimater. Ils doivent se calmer, s'habituer aux odeurs locales et se familiariser avec l'arène. Mais cette fois-ci, à peine arrivés, nous avons commencé à répéter le numéro. C'est pour cette raison que c'est arrivé», a encore indiqué Hamada Kouta dans l'interview.

Les médecins ont constaté que l'homme avait des blessures sur le dos, les bras et les jambes. Le dompteur porte des traces de deux griffes et d'un croc sur le corps, de trois crocs sur le bras et trois griffures sur le dos.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Tags:
dompteur, cirque, public, sang, stress, attaque, blessure, médecine, lions, enfants, Lougansk, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook