Insolite
URL courte
366
S'abonner

Plus d’un tiers des propriétaires de chiens se déclarent «très heureux» tandis qu’ils ne sont que 18% chez ceux ayant un chat, révèle le centre de recherche NORC de l’Université de Chicago. D’après la même enquête, les propriétaires de chiens sont plus nombreux à être mariés et à posséder un bien immobilier.

Les gens qui ont un chien se déclarent heureux deux fois plus souvent que ceux qui ont un chat, révèle une enquête General Social Survey du centre de recherche NORC de l'Université de Chicago, qui recueille des données sur les modes de vie et sur les préoccupations des Américains.

D'après les données collectées pour l'an dernier et rendues publiques en mars, 36% des propriétaires de chiens se disent «très heureux», alors que seuls 18 % des propriétaires de chats partagent ce sentiment.

Les propriétaires des deux animaux, chiens et chats, se disent, à leur tour, «très heureux» à 28%, de même que 32% des sondés qui ne possèdent pas d'animaux de compagnie.
Mais ces résultats ne signifient pas qu'un chien rend plus heureux qu'un chat. D'autres facteurs peuvent influencer l'évaluation du bonheur chez les sondés. Par exemple, les données de General Social Survey montrent également que les propriétaires de chiens sont plus nombreux à être mariés et à posséder un bien immobilier.

L'étude révèle également que les gens qui ont un chien et ceux qui possède un chat développent une relation différente avec leurs animaux. Les propriétaires de chiens sont ainsi plus dépendants de leurs animaux de compagnie et jouent plus souvent avec eux. Ils sont aussi plus nombreux à estimer que l'animal fait partie de la famille.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
De mystérieux objets célestes circulaires intriguent des astronomes
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Tags:
étude, chiens, chats, sondage, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook