Insolite
URL courte
0 13
S'abonner

Les traces découvertes dans l'Himalaya par l’armée indienne et présentées comme appartenant au «Yéti» pourraient dans les faits être celles d’un ours, a déclaré ce vendredi 3 mai l’armée népalaise.

L’armée népalaise ne croit pas aux révélations faites par des militaires indiens qui ont posté lundi 29 avril des photos «des empreintes du Yéti», suscitant le scepticisme des chercheurs. Les traces immortalisées pourraient en réalité appartenir à un ours, a déclaré Bigyan Dev Pandey, porte-parole des forces armées népalaises, cité par Hindustan Times.

«Une équipe de l'armée indienne a remarqué les empreintes et notre équipe de liaison était à leurs côtés... Nous avons essayé de vérifier leurs dires, mais les locaux ont affirmé qu’il s’agissait des empreintes d'un ours sauvage repéré dans cette région», a-t-il poursuivit.

Le responsable a par ailleurs précisé que des officiers de liaison népalais s'étaient rendus sur place, mais à leur arrivée les empreintes laissées dans la neige avaient disparu.

Selon l'armée indienne, les empreintes de pieds au cœur de cette polémique mesurent 81 centimètres sur 38. Elles ont été repérées par une équipe de militaires le 9 avril près du camp de base de Makalu, une zone isolée à la frontière népalo-chinoise.

Lire aussi:

Éric Drouet exfiltré du Salon de l’Agriculture lors de la visite de Macron – vidéo
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Valérie Boyer: «120 agressions au couteau par jour en France, c’est monstrueux!»
Tags:
empreinte, Himalaya, Inde, Népal, yeti
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook