Ecoutez Radio Sputnik
    Football Coupe du monde 2018 Entraînement de l'équipe nationale brésilienne

    La plaignante dans l’affaire Neymar dévoile une vidéo de leur dispute

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    Insolite
    URL courte
    17114

    Najila Trindade, laquelle accuse Neymar de l’avoir violée à Paris, a rencontré une deuxième fois le joueur brésilien afin de se procurer des preuves de son agression présumée, a déclaré l’avocat de la plaignante à un média brésilien. La vidéo qui, selon lui, montre une partie de cette rencontre a été rendue publique.

    Le média brésilien Blob a rendu publique le 5 juin une vidéo tournée par Najila Trindade, laquelle affirme avoir été violée par la star du PSG Neymar.

    La séquence, visiblement filmée grâce à un téléphone portable placé dans un coin d’une chambre d’hôtel, montre la jeune femme et un homme qui ressemble au joueur brésilien.

    Vers la fin de la vidéo, la situation dégénère.

    «Mais je vais te frapper. Sais-tu pourquoi je vais te frapper? Sais-tu pourquoi? Sais-tu pourquoi? Pourquoi m’as-tu frappé hier? Tu m’as laissée seule ici!», crie la jeune femme.

    L’avocat de la plaignante, Danilo Garcia de Andrade, cité par le média brésilien, a indiqué qu’il s’agissait du deuxième rendez-vous entre sa cliente et Neymar.

    «Ce qu’elle m’a dit au sujet de cette deuxième rencontre, c’est qu’elle avait besoin de la preuve de cette agression […] Elle a ramené Neymar dans cette chambre d’hôtel et l’a filmé», a-t-il expliqué.

    Danilo Garcia de Andrade a indiqué que Najila Trindade serait convoquée par la police le 7 juin et que la vidéo ne serait remise aux autorités qu’après avoir été étudiée par la défense.

    Le père du joueur, Neymar da Silva Santos, a réagi à cet enregistrement. Selon lui, la jeune femme «provoque une agression».

    Le 1er juin, plusieurs sites brésiliens ont fait savoir qu’une jeune femme brésilienne avait déposé une plainte pour viol contre la star du PSG. Selon les médias, elle affirme que Neymar l’a invitée à Paris via Instagram.

    La plaignante serait arrivée dans la capitale française le 15 mai, le jour où elle aurait été violée.

    Dans une vidéo postée sur Instagram, l’attaquant de 27 ans nie les accusations, évoquant «un piège», avant de supprimer la vidéo de son compte.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    viol, vidéo, Brésil, Neymar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik