Ecoutez Radio Sputnik
    étoile de mer

    Une étoile de mer «à grosses fesses» buzz sur les réseaux sociaux – images

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Insolite
    URL courte
    Créatures marines (36)
    270

    La photo d’une étoile de mer publiée par une utilisatrice de Twitter a suscité la réaction de nombreux internautes qui ont bien cru que Patrick Star de Bob l’éponge existait. Sa posture et ses courbes ont fait le buzz sur Internet.

    Une utilisatrice de Twitter a publié une photo d’une étoile de mer peu ordinaire observée dans un aquarium. Et les internautes ont tout de suite pensé à Patrick Star, personnage du célèbre dessin animé Bob l’éponge.

    Mais ce sont bien «les fesses» de l’étoile de mer qui ont été la source de centaines de commentaires et plaisanteries de la part des internautes.

    La photo a recueilli plus de 600.000 likes, devant ainsi virale. Parmi les commentaires les plus remarqués, il y a celui qui explique comment l’échinoderme a fait pour avoir de tels muscles:

    «On sait tous comment il a fait pour avoir des fesses pareilles», a écrit un utilisateur Twitter, ajoutant un gif de la série.

    D’autres ont photoshopé le cliché, intégrant des sous-vêtements:

    Par ailleurs, plusieurs internautes se sont souvenus de l’épisode dans lequel Patrick Star se balade «cul nu», un drapeau au nom de «Bob l’éponge» entre les fesses.

    «Kim Étoilyan», a plaisanté un autre internaute.

    Enfin, des photographes ont relevé que l’étoile de mer en question n’était pas la seule à afficher des courbes ressemblant à des fesses, photo à l’appui.

    Dossier:
    Créatures marines (36)

    Lire aussi:

    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Bill Clinton en robe bleue et pas que… Des trouvailles extravagantes dans une résidence d’Epstein – images
    Un énorme requin blanc filmé à quelques centimètres d’une cage de plongeurs – vidéo
    Tags:
    Twitter, buzz, dessin animé, étoile de mer
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik