Ecoutez Radio Sputnik
    Plakate mit Warnung am Eingang in die US-Militärbasis Area 51 (Archivbild)

    Après son appel à prendre d’assaut la Zone 51 pour voir des extraterrestres, il révèle son nom par peur du FBI

    CC BY-SA 3.0 / X51 / Wikimedia Commons
    Insolite
    URL courte
    337

    L’auteur de la page Facebook «Prenons d’assaut la Zone 51», a dû renoncer à son anonymat. Selon lui, l’évènement annoncé par plaisanterie a été pris trop au sérieux par certaines personnes qui se disaient prêtes à risquer leur vie et à intervenir le 20 septembre dans cette base américaine secrète pour voir des extraterrestres.

    Après que plus de 1,9 million de personnes ont soutenue l’idée de prendre d’assaut le 20 septembre la Zone 51, une base secrète du Nevada où selon des conspirationnistes, le gouvernement du pays cache des preuves de l’existence des extraterrestres, l’auteur de l’initiative a dû révéler son identité pour s’expliquer et appeler tout le monde à la prudence.

    Dans une interview accordée à la chaîne de télévision du Nevada KLAS-TV, l’étudiant Matty Roberts, âgé de 20 ans, a expliqué que l’évènement avait été créé uniquement comme une blague et dans les premiers jours n’avait été soutenu que par quelques dizaines de personnes. C’est pourquoi il a été très étonné de voir cette plaisanterie prendre une telle ampleur.

    De peur qu’un jour les agents du FBI ne frappent à sa porte, il a décidé de changer la description de l’évènement. À présent, le texte met en garde contre toute tentative d’intervention.

    «Aller dans la Zone 51 et tenter d’y pénétrer serait dangereux et illégal, alors ne le faites pas! Nous ne vous soutenons pas pour aller dans la Zone 51 et faire quelque chose d'illégal! Nous sommes ici juste pour produire des mèmes et des lol. Et nous ne prenons pas cela au sérieux», indique désormais la page Facebook de l’évènement.

    La réaction de l’US Air Force

    Rappelons que dans un entretien au Washington Post, la porte-parole de l’US Air Force, Laura McAndrews, a déclaré que les militaires étaient au courant de l’idée de «prendre d’assaut» leur base.

    La Zone 51«est un camp d'entraînement ouvert pour l'US Air Force, et nous découragerons quiconque d’essayer d'entrer dans la Zone où nous entraînons les Forces armées américaines», a-t-elle déclaré.

    La Zone 51 n'a été officiellement reconnue comme base militaire qu'en 2013, à la suite d'une demande de 2005 relative à la loi d'accès à l'information. Dans le film américain de 1996 sur une invasion extraterrestre Independence Day, elle est présentée comme un laboratoire d’essais de vaisseaux extraterrestres.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik