Insolite
URL courte
223825
S'abonner

Cinq jours après que le «soldat volant» Franky Zapata a échoué sa première tentative de traverser la Manche à bord de son Flyboard, l’inventeur, pilote et ancien réserviste de la marine anglaise Richard Browning a testé avec succès son costume à réaction et a volé au-dessus du Solent.

Un costume à réaction qui permet à celui qui le porte de se déplacé en vol a été testé par son inventeur, l’Anglais Richard Browning, au-dessus des eaux du Solent, entre la Grande-Bretagne et l’île de Wight.

«C'est un oiseau? C'est un avion? Non, c'est Rocket Man! L'inventeur, pilote et ancien réserviste des Royal Marines, Richard Browning, aux côtés du HMS Dasher, a testé pour la première fois sa combinaison à réaction au-dessus de l'eau du Solent», a annoncé la Marine royale sur son compte Twitter.

Le costume avait été précédemment testé sur terre, mais M.Browning voulait vérifier s'il pouvait être utilisé sur des navires en mouvement. Pour cela, une petite plateforme de débarquement et de lancement a été installée sur un HMS Dasher à partir duquel M.Browning a pu se déplacer entre plusieurs bateaux présents sur place.

Franky Zapata vs la Manche

Rappelons que le Champion d’Europe et du monde de jet-ski, Franky Zapata s’est envolé le 25 juillet de la plage de Sangatte (nord) pour franchir la Manche en une vingtaine de minutes. Mais sa traversée a échoué quelques minutes après le décollage.

Quelques jours après cet échec, l’AFP a appris auprès de son entourage que «le soldat volant» devait retenter son pari dimanche 4 août. Le décollage, qui aura lieu «normalement le matin», se fera au même endroit que jeudi dernier près de la plage de Sangatte (Pas-de-Calais). Objectif: effectuer les 35 km de traversée du détroit jusqu'à St Margaret's Bay, côté anglais, en survolant la mer à 15/20 m debout sur son engin.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook